Par Denys Lamontagne  | direction@cursus.edu

Montrez ce que vous voulez, sur tout, avec votre portable

Créé le vendredi 15 avril 2011  |  Mise à jour le mardi 22 janvier 2013

Recommander cette page à un(e) ami(e)

Montrez ce que vous voulez, sur tout, avec votre portable

Pourquoi grafitter un mur alors qu’on peut le faire vituellement à bien plus large échelle ?
Pourquoi s’attacher un guide de musée alors que l’on peut profiter des informations associées à chaque oeuvre, en plus de tout ce que d’autres auront pu en dire ou ajouter ?
Et pour les campus universitaires, les bureaux, les sites touristiques ou d’affaires, pourquoi enlaidir l'environnement en multipliant panneaux, indications, modes d’emplois ou instructions alors qu'ils peuvent être définis en couches virtuelles en fonction des personnes et des lieux, de l’heure ou de d’autres paramètres.

Réalité augmentée mobile

Bienvenue dans le monde de Layar, la couche virtuelle géopositionnée et mobile. L’application gratuite fonctionne sous iPhone, Android et Symbian.  Elle permet d’associer des informations, des images ou des sons avec une position et une orientation et d’autres paramètres.

En d’autres termes, ce qui s’affiche sur la couche virtuelle transmise par votre téléphone se superpose à la réalité. 2D, 3D, audio, vidéo, informations, connexions, le tout en un réalité virtuelle programmable, dynamique, individuelle, collective et sensible.  Un nouveau média apparaît.

Plusieurs technologies matures étaient nécessaires pour en arriver à développer une telle application (GPS, mobilité, caméras, mémoire, réseaux, accéléromètres, etc), et plusieurs conditions sociales et comportementales devaient aussi être en place avant de pouvoir y arriver avec des chances de succès économique. Mais visiblement, on y est.

Déjà des artistes, des historiens, des musées, des entreprises, des offices de tourisme et même des universités s’en sont emparés. On imagine aisément des applications pédagogiques.

On a cependant droit de s'interroger sur les zombies déambulant dans les rues en train de ramasser des primes virtuelles ou des données au fil de leur parcours, partiellement connectés sur une autre réalité plus captivante mais éventuellement insignifiante. Serons-nous autant présents les uns aux autres ?    «À ne pas utiliser près des voitures» est une notice de sécurité que l'on commence à voir sur des applications mobiles...

Layar

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire