Par Om El Khir Missaoui  | ok.missaoui@cursus.edu

Pédagogie 3.0

Créé le mardi 23 juillet 2013  |  Mise à jour le mercredi 25 septembre 2013

Recommander cette page à un(e) ami(e)

Pédagogie 3.0

Tout enseignant a la préoccupation constante d'amener ses élèves à la réussite scolaire et souvent on mesure la qualité des apprentissages au vu des résultats de fin d'année. Or, il n'est plus à démontrer que la réussite se mesure aussi à l'aune des parcours empruntés par l'apprenant qui se frotte aussi à l'apprentissage permanent et autonome pour arriver à maintenir et même améliorer les (bons) résultats. Au vu de toutes les théories de l'apprentissage, des directives et/ou de l'accompagnement officiel, quelle est la part de créativité qui nous est donnée, que l'on doit ou sait prendre ? Il suffit parfois d'une rencontre avec un collègue, proche ou lointain, pour relancer l'envie de changer et indiquer une ouverture là où l'on ne voyait qu'une haute muraille infranchissable.

La pédagogie 3.0

Stéphane Côté est enseignant. Il se présente ainsi sur Twitter : 

Son site est le miroir d'une pédagogie renouvelée illustrée avec diverses ressources et des évaluations de l'efficacité de la pédagogie utilisée.

La pédagogie 3.0 est,  comme la définit son auteur, une approche autogénérante basée sur trois piliers : l’autonomie, la permanence de l’apprentissage et la créativité. On constate là que cette pédagogie ne se définit pas par les outils, technologiques ou pas, qu'elle mobilise, mais bien par les compétences et qualités qu'elle vise à développer chez les enfants. Elle se traduit essentiellement par des tâches et activités où les élèves sont entièrement impliqués et ce, à tous les niveaux (gestion de la classe, création et correction d'exercices, recherche et communication d'informations, etc.) et par l'évaluation et le suivi méthodique et régulier effectué par l'enseignant. Par ailleurs, on ne perd jamais de vue les mises à niveau permanentes et l'intégration des apprentissages.

Analyse par l’impact sur les résultats scolaires

La pédagogie 3.0, mise en oeuvre durant une année scolaire, fait l'objet d'une évaluation détaillée qui renvoit des échos encourageants.

En comparant les résultats scolaires globaux début 5ème année/fin 6ème année, l’enseignant note une inversion du cours des résultats qui étaient descendants.. Cette inversion est hautement significative : une amélioration de 60% de la réussite des élèves en lecture, écriture, raisonnement et résolution de problèmes.

Loin de se contenter de ce beau constat, l’enseignant affine son approche analytique afin de recueillir des données précises pour poursuivre sa méthode de travail et l’améliorer.

Il focalise donc sur chacune des compétences étudiées et l’évolution des performances des élèves en début et fin de chacune des années considérées (5ème/6ème). Il met ainsi en exergue la corrélation du gain observé en résolution avec le progrès au niveau de la lecture. L’approche axée sur l’amélioration de la recherche d’informations (lecture) a été très payante.

L’analyse-bilan se poursuit en prenant en considération et en croisant plusieurs variables : garçons vs filles, groupes de niveau, utilisation des TIC. Il en ressort, par exemple, que les résultats des élèves les plus faibles ont été positivement influencés.

La valeur ajoutée des TIC a été constatée lors d’activités de collaboration (Etherpad,blogue…), d'évaluation sur plateformes (Moodle, Claroline), d’information et de communication (création de wikis, Prezi, "guerre des présentations"...), de création (film, création de jeu RPG, contenu numérique, pièces de théâtre multimédia…). La semaine se terminait en jouant, toute la classe étant invitée à essayer un jeu du scrabble.

Stéphane Côté pense poursuivre le déploiement et la recherche au niveau des différents piliers de son approche et nous communiquer ses résultats. Affaire à suivre !

Le site de Stéphane Côté : http://stephanecote.org/

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire