Par Frédéric Duriez  | f.duriez@cursus.edu

Dix jeux de société pour se perfectionner dans sa propre langue

Créé le samedi 7 mars 2015  |  Mise à jour le mercredi 15 avril 2015

Dix jeux de société pour se perfectionner dans sa propre langue

 La vocation première des jeux de société n'est pas de développer des compétences linguistiques. Les échanges entre joueurs pendant une partie ne sont d'ailleurs pas toujours du meilleur style... Mais beaucoup peuvent être adaptés ou détournés pour perfectionner la maîtrise de la langue pour les plus petits comme pour les experts.

Haydée SILVA distingue l'adaptation et le détournement. L'adaptation respecte les règles, mais apporte quelques modifications, tandis que le détournement change les règles, voire les objectifs du jeu. C'est le cas lorsqu'on utilise un jeu pour lui donner un objectif pédagogique. Utiliser tel quel, adapter, détourner... A vous de jouer.

Les jeux de rôle

Le site d'autoformation des enseignants universitaires de Montréal (PAFEU) insiste sur l'intérêt pédagogique des jeux de rôle. Il énonce quelques principes pour présenter le jeu et les consignes au groupe.

En formation, le jeu de rôle est souvent conçu comme une situation proche de la simulation. On joue le rôle du client ou de l'usager pour mieux appréhender ce qu'il perçoit et ce qu'il comprend. Mais les jeux de rôle font surtout référence à des règles très complexes, qui plongent leurs joueurs dans des mondes imaginaires pour des heures entières.

Les jeux de rôle portés par des objectifs pédagogiques ne vont pas si loin. Il faut se décentrer suffisamment pour que l'aspect ludique opère, et pour que l'imagination puisse se libérer, mais il n'est pas question d'y passer des heures. Tout le monde n'a pas l'état d'esprit d'un "rôliste" et il ne faudrait pas que le jeu fasse oublier sa raison d'être : développer ses compétences linguistiques.

Les courtisans

Dans le jeu des courtisans, chaque joueur incarne quatre personnages tour à tour. Chacun a ses atouts, mais aussi quelques problèmes à résoudre, parfois aux dépens des autres. Il y a des jeux d'alliance, des échanges et des intrigues. Mais toutes les transactions doivent se faire en langage précieux, comme à la Cour du Roi.

Des jeux pour raconter des histoires

Les dés avec des images

Les jeux consistent en une série de dés (de 9 à 12 selon les éditeurs) correspondant à un thème. Chaque face d'un dé présente une image. Le joueur lance plusieurs dés et doit commencer une histoire à partir d'une des images. Le second doit poursuivre à partir d'une autre image, et ainsi de suite.

Mais un joueur peut tout à fait inventer une histoire en entier, à partir d'un nombre défini de dés.

Beaucoup de variantes possibles, donc, avec des jeux qui s'emportent partout. Dans le commerce, on trouve la gamme Story Cube et Imagidées.

Fabula

Voilà un très joli jeu, qui peut convenir quel que soit le niveau des participants. Gagner ou perdre n'a aucune importance. Un conteur commence un histoire, mais il ne la termine pas. Les participants proposent une suite. Le gagnant est celui qui a le plus séduit et convaincu le conteur...

Pas besoin d'adaptation pour en faire un outil pédagogique et développer des compétences de narration chez les enfants, adolescents ou adultes.

Il était une fois

Dans ce jeu, il faut aussi inventer une histoire. Un premier joueur commence à raconter. Mais les autres joueurs ont des cartes qui leur permettent de l'interrompre, pour poursuivre le conte à leur manière. Le joueur qui n'a plus de cartes remporte la partie, ce qui a finalement peu d'importance !

Nonsense

Nonsense est un jeu belge des éditions du Hibou qui prend la suite de "Carabistouille". Le joueur doit raconter une histoire loufoque, en un temps limité, en y plaçant un mot imposé, que les autres joueurs doivent deviner. C'est surréaliste, imaginatif et drôle. De quoi développer la confiance en soi, la créativité, et la capacité à raconter des histoires.

Les jeux de vocabulaire

Il s'agit souvent de jeux d'ambiance qui s'emportent partout. Ils provoquent des fous-rires en soirée, ou les plombent définitivement... Les règles tiennent en quelques lignes. La boîte vendue dans le commerce en donne une version agréable, mais pas indispensable.

Contrario

Dans contrario de l'éditeur Cocktail Games, une expression courante, un titre de film ou de chanson peut être remplacé en utilisant des mots contraires, des synonymes ou un mot de la même famille.

Tic Tac Boum

Le compte à rebours est lancé. Tic tac. Le joueur qui a la bombe en main doit trouver un mot lié à un thème. Tic Tac. Il passe ensuite la bombe à un autre joueur, et ainsi de suite. Tic Tac Celui qui a encore la bombe en main quand elle explose perd la partie. Boum ! Démonstration en vidéo.

Boggle

Boggle est un jeu proposé par Hasbro. Il s'agit de dés sur lesquels figurent des lettres. Le lancer de dé donne une sélection de lettres. Le jeu consiste à trouver un maximum de mots à partir de cette sélection.

Word-Whiz

Word-Whiz est un jeu de rapidité, où des voyelles font la course. On retourne trois cartes sur lesquelles figure une lettre. Le joueur qui trouve le premier un mot avec ces trois lettres s'empare du totem. Il fait avancer ses voyelles en fonction du nombre d'occurences dans le mot.

Et en bonus :

Après en avoir testé quelques uns, vous aurez l'envie de créer votre propre jeu de société. Comment concevoir un plateau et quel outil utiliser ? Au plus simple, les jeux de parcours type "jeux de l'oie" offrent un cadre qui peut être détourné ou adapté, pour reprendre les termes de notre introduction.

Si vous souhaitez vous lancer, quelques tutoriels devraient vous aider à surmonter les questions techniques.

Références

Les jeux de société. Adaptations et détournements. Haydée S ILVA 2011

La simulation et le jeu de rôle - Université de Montréal - Pafeu consulté le 7 mars 2015

Quelques sites qui évaluent les jeux de société

http://www.espritjeu.com/

http://www.trictrac.net/

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire