Quand tout est achevé
Que la volonté finit de se consumer,
brûlée au feu des jugements
On peut reprendre tous nos droits.

Civiliser les spéculateurs
Inerver les coeurs de pierre,
Séduire les insectes
On se déplace jusqu'à ce qu'un accord
rappelle l'acceptable
Aussi loin que la fantaisie peut nous porter.

Le réflexe poétique peut se passer de toute justification
Même celle d'être apprécié
L'asservissement ordinaire ne résiste pas à l'acide poétique
Sa structure opérationnelle hackée vers la vie

Cette édition d'été pour nous rappeler que la poésie est à notre portée, tout le temps.

Illustration : Faizal Sugi

Pentametron et autres potentiels poétiques numériques

Pentametron et autres potentiels poétiques numériques 

11 juillet 2016

La lecture elle-même du «poème» fait partie de l’expérience. La lecture proprement dite, le décodage de symboles, n’en constitue qu’une partie. Les métaphores, les relations dans l’espace et dans le temps apportent une toute autre dimension.  La poésie prend vie dans la transmission.

Le slam, sport poétique

Le slam, sport poétique 

10 juillet 2016

Parmi les différents types de poésie, le slam est probablement le plus sportif. Étrange adjectif pour une forme d’écriture poétique et pourtant, le slam est indissociable de l’art oratoire. En effet, ce qui fait son charme est son rapprochement avec le style musical du rap. Une approche qui permet d’organiser des compétitions entraînantes.

Des brigades semeuses de poésie

Des brigades semeuses de poésie 

10 juillet 2016

Imagé et émouvant, l’art poétique en est un du partage. Avec cette idée en tête ont été créées, durant l’événement du Printemps des poètes, les brigades d’intervention poétique. C’est-à-dire que des comédiens ou des élèves se promènent dans la ville pour partager des poèmes. Une activité appréciée qui permet de répandre le goût de la poésie aux petits et aux grands.

L'Oulipo : faire de la poésie un jeu

L'Oulipo : faire de la poésie un jeu 

7 juillet 2016

L'Oulipo, ouvroir de la littérature potentielle, se révèle donc aussi un ouvroir de la pédagogie potentielle. Les contraintes sont autant de pistes d'activités pédagogiques, et les outils numériques ouvrent encore davantage les possibilités de créer des labyrinthes, et de tenter d'en sortir...

Pratiques poétiques en classe de FLE

Pratiques poétiques en classe de FLE 

29 juin 2016

Apprendre le français par le biais de la poésie, un défi ? Non, une opportunité d'enrichir ses connaissances linguistiques, littéraires et culturelles à la fois ! Deux exemples d'activités poétique aux niveau débutant et avancé en classe de FLE.

Approches pédagogiques et décalages poétiques

Approches pédagogiques et décalages poétiques 

11 juin 2016

La poétique  est régulièrement utilisée en formation comme moyen de décalage de la pensée, de développement personnel, par petite touche, ou sous la forme de composition élaborée. Elle permet, en revenant à des choses simples, de se former à l’expression, d’explorer le monde, d’expérimenter l’intelligence collective, de mobiliser les corps et les sens  mais aussi à s’ouvrir à l’art.

La poésie insoupçonnée du code

La poésie insoupçonnée du code 

21 février 2016

Le langage informatique permet de faire fonctionner toutes les applications que nous utilisions quotidiennement. Il s'agit bel et bien d'une langue avec une syntaxe et des termes précis. Les artisans savent la manier au point de pouvoir écrire des poèmes. L'univers de la poésie codée s'agrandit de plus en plus.

Twitter au service de l’apprentissage de la langue

Twitter au service de l’apprentissage de la langue 

11 mars 2015

Utiliser le microblogage pour une création collaborative - Écrire avec Twitter

Présentation d'un projet mené au sein d’un groupe d’écoles en zone d’éducation prioritaire

Poésie de l’amour, amour de la poésie

Poésie de l’amour, amour de la poésie 

9 février 2009

Il fut un temps où parler de poésie arabe revenait presque à commettre un pléonasme. Les Arabes ont, bien avant l’apparition de l’Islam, cultivé l’art d’exprimer ses sentiments en vers. L’arrivée de l’Islam n’a pas freiné les ardeurs des poètes courtois, tant s’en faut. L’amour a été célébré de mille et une façons et en Mille et une nuits bien sûr, chef d’œuvre de la littérature universelle. Ce détour historique n’est pas fortuit car il introduit une interrogation pertinente : comment réconcilier la pédagogie et la poésie ?