Par Julie Trevily  | j.trevily@cursus.edu

Une formulation positive pour une critique réussie

Créé le mardi 10 janvier 2017  |  Mise à jour le lundi 16 janvier 2017

Une formulation positive pour une critique réussie

"La critique est facile, mais l'art est difficile".

Loin d'être une artiste, ma grand mère n'en était pas moins attachée à la reconnaissance de l'effort et de la prise de risque, valeurs fondamentales pour des enseignants aujourd'hui.

L'apprentissage par essai-erreur

Qu'on soit étudiant ou enseignant, si l'on s'attache au mécanisme de l'apprentissage efficace et à l'adaptabilité, il peut être fort intéressant de creuser la méthode de l'apprentissage par essai-erreur.

Cette proposition fut créée par Thorndike, un psychologue américain, qui l'appela "loi de l'effet". Le principe est simple : à un comportement attendu réussi, on associe une récompense. Pour le reste, l'apprenant doit trouver lui-même une solution en tâtonnant.

Dans cette approche, c'est autant la critique que la motivation qui sont les clefs de la réussite. Adepte du behaviorisme, Thorndike est persuadé que le comportement doit être renforcé pour encourager l'apprenant, que ce dernier soit un animal ou un humain, d'ailleurs. Mais pour le psychologue américain, le tâtonnement ne signifie pas l'approximation, c'est un pédagogue qui a toujours mis en valeur la rigueur et la précision. Pour lui, une meilleure connaissance de son environnement permet d'augmenter les chances de découvrir la bonne solution rapidement.

Des enseignants utilisent fréquemment cette méthode ainsi que d'autres, post-bac bien sûr mais également avant, lors de classes inversées ou au quotidien dans les petites classes.

L'esprit critique en 2017

Inscrit au programme de l'éducation nationale en France depuis quelques temps, la formation de l'esprit critique de nos jeunes est un point-clef dans un monde où les technologies véhiculent des propos et théories discutables et insidieuses. Dans ce cadre, l'esprit critique se définit autant par "un état d'esprit" que par "un ensemble de pratiques".

C'est à la fois une remise en question de soi et de ce que l'on croit savoir, qu'une critique de ce que l'on nous dit. Au vu de cette définition, c'est autant un défi qu'une nécessité, avec un impact très fort sur la société qui nous entoure. Cette recherche de la capacité à analyser et trier les informations est une marque des citoyens critiques d'aujourd'hui, baignés dans une mer d'informations dans laquelle il est facile de se noyer. Apprendre à identifier l'erreur pour se forger ensuite son opinion, voici l'objectif imposant qui est fixé aux enseignants.

La formulation de la critique

Toute critique est bonne à dire, mais pas n'importe comment! La critique est à double tranchant : positive, elle renforce et motive l'apprenant, tandis que négative, elle va saper la confiance et introvertir l'individu. Heureusement, il existe des méthodes simples pour formuler une critique de façon positive et constructive.

Gordon Bower, professeur en psychologie, propose la méthode DESC. D pour décrire, de façon concrète pour coller aux faits, E pour émotions, car s'il ne faut pas toujours parler à chaud, il faut au moins établir le ressenti personnel de la critique, S pour solution. En effet, on ne critique pas dans le vide, on doit avoir la courtoisie de proposer des éléments concrets de solution. Enfin C pour conséquences, c'est-à-dire l'impact prévu des améliorations proposées comparé à la précédente version.

Bref, quelque soit la méthode à laquelle on recourt, il est préférable de coller à la réalité, ne pas le faire en laissant libre cours à l'émotion et toujours proposer des éléments de solution, alors seulement on aura accès à une critique positive et constructive qui aidera l'autre tout autant que soi-même.  

Illustration : Maryam62 - Pixabay

Sources

Universalis en ligne - Edward Lee Thorndike
http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-lee-thorndike/#i_8209

Vous nous ils - "pédagogie inversée en EPS" - Vincent Soyez -  27/10/2016 http://www.vousnousils.fr/2016/10/27/pedagogie-inversee-en-eps-leleve-devient-acteur-de-son-apprentissage-595094

Le café pédagogique - former l'esprit critique, une méthode en 25 exemples - F Jarraud - 29/01/16 http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2016/01/28012016Article635895576465930233.aspx

Le petit journal des profs - comment l'échec est nécessaire à l'apprentissage- Ludovic Miseur - 12/05/16
http://www.lepetitjournaldesprofs.com/blog/2016/05/12/essai-erreur/

Eduscol - Former l'esprit critique des élèves - Jérôme Grondeux
http://eduscol.education.fr/cid107295/former-l-esprit-critique-des-eleves.html

Singulier Pluriel - Exprimer une critique avec la méthode DESC -http://singulierpluriel.fr/communication/exprimer-une-critique-avec-la-methode-desc/

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire