Se plonger dans un livre ou s'immerger dans un univers virtuel requiert des dispositions mentales différentes. La lecture demande un effort de décodage et d’évocation par le lecteur alors que ce travail est marginal pour le nageur virtuel participant directement à l’action.

Coté création, s'il est facile d’écrire, réaliser une oeuvre en 3D se situe à un autre ordre d’investissement. L’écriture conserve l'avantage de la simplicité.

On a connu les rats de bibliothèques, plus ou moins déconnectés de la réalité courante, on aura surement les écureuils de consoles, excités par des entités parallèles ubiquites, et les spectres de sofas, détachés des contingences biologiques et sociales. Des illuminés et des ascètes d’un autre genre, rien de nouveau finalement.

Des réalités qui se superposent, communiquent entre elles et s’influencent; on entre dans une jungle d’interactions où la gestion de notre attention devient une habileté essentielle. Les avantages des réalités augmentées dépassent les pertes; on parle d’un enrichissement du quotidien.

La pertinence et la vétusté des technologies, selon les enseignants

La pertinence et la vétusté des technologies, selon les enseignants 

12 mars 2017

Dans la quête de progrès technologique, une foule d’outils naissent et meurent au fil du temps. Certaines ont une longue vie, s’adaptant avec leur époque. D’autres disparaissent malgré toutes les bonnes volontés. Pour l’éducation, quelles technologies sont perçues comme « tendance » par les enseignants? Il suffit de leur demander.

Visualiser pour expliquer et comprendre

Visualiser pour expliquer et comprendre 

23 novembre 2016

La compréhension renvoie au discernement des liens rendus visibles dans un ensemble, tandis qu’expliquer passe par la médiation d’un tiers savant guidant un raisonnement. Toutes les technologies qui participent de l’effort de discernement aident à la compréhension des phénomènes. Visualiser les phénomènes permet de mieux les comprendre. Quelques suggestions.