Par Denis Cristol  | 4cristol@free.fr

Les outils en ligne pour accélérer le passage de la formation vers l'accompagnement

Créé le mercredi 14 septembre 2016  |  Mise à jour le mercredi 26 octobre 2016

Les outils en ligne pour accélérer le passage de la formation vers l'accompagnement

La formation professionnelle pour adulte se transforme aujourd'hui à grande vitesse. De multiples formes de développement des compétences viennent enrichir les pratiques pédagogiques ou bien sont mises sur le devant de la scène.

Le lien avec les situations de travail devient plus fort. Les entreprises intègrent peu à peu la nécessité du changement.

Accompagnement comportemental ou accompagnement d'une équipe

L'une des formes en vogue est l'accompagnement. Il peut s'agir d'un accompagnement comportemental ou de l'accompagnement d'un processus, d'une équipe ou d'un métier.

Si le vocabulaire propose coaching, ou bien guidance (en association avec l'apprenance), le verbe transitif " Accompagner" prend ses lettres de noblesses. Il s'agit d'accompagner quelqu'un ou quelque chose, de tenir compagnie, de servir de guide, d'aller avec quelqu'un dans un lieu, de conduire quelqu'un quelque part , d'être associé à un acte ou un état. Accompagner c'est aussi mettre en appétit et l'on revient au sens de l'accompagnement comme à celui de garniture du plat principal. Accompagner c'est l'alternance de guider et de suivre.

Les formes d'accompagnement

Dans le champ de la formation, il existe des déclinaisons de l'accompagnement

  • accompagnement formation consite à aider l'apprenant dans son orientation, son projet, et tout au long de son apprentissage;
  • accompagnement d'aide à la décision ou facilitation productique. Il s'agit de la préconisation d'outils, de méthodes et de choix techniques avec ou sans outils numériques;
  • accompagner un projet consiste à en faciliter la compréhension et ler mener à bien;
  • accompagnement sous forme d'appui organisationnel et de coordination en complément d'autres appuis ;
  • accompagnement en réponse à une demande d'une équipe en évolution.


Cette typologie montre qu'accompagner c'est associer, c'est aller au delà  de la routine, c'est un cheminement qui va jusqu'à l'émancipation  dans la pratique professionnelle.

L'accompagnement est doté d'une intention spécifique et se distingue de la seule relation de travail. L'accompagnement peut être une aide dans la maîtrise d'un processus voire même la  participation à tout ou partie de ce processus (par ex: accompagner la construction du budget, informer en continu sur les procédures, donner l'état des validations dans des périodes budgétaires, maîtriser les nouvelles technologies etc.). Dans ce cas l'accompagnement est plus un cadrage de conformité.

Posture et compétence de l'accompagnateur

L'accompagnateur doit disposer d'une varitété de compétences. Il est souvent un compagnon qui informe et aide techniquement, il peut même aider dans la décision.

Avec le numérique et la démultiplication de technologie de nouveaux métiers d'appui technique se mettent en place en association et deviennent indispensables (maintenance, hot line, conseil). Accompagner suppose de répondre à une demande  service ou prestation. La question de la contractualisation, de l'accord et de l'engagement des parties se pose. il s'agit d'un contrat de coaching ou d'un contrat pédagogique tripartite ou d'un périmètre d'autorisation dans une formation action.

L'accompagnateur est supposé disposer de connaissances du sujet/projet/contenu à accompagner. Il peut parfois jouer le rôle de doublure d'un porteur de projet à sa demande. Pour interagir dans un milieu complexe et en situation de travail, l'accompagnateur doit avoir la  capacité de créer du lien. Il doit être à l'écoute avec une disponibilité, savoir donner du sens, nourrir et partager ses connaissances et surtout apporter un plus. Le positionnement de l'accompagnateur peut aller jusqu'à de l'assistance à maitrise d'ouvrage, ou bien, grace au numérique, s'harmoniser dans un groupe de pairs (cf peeragogy). L'accompagnateur est de moins en moins une figure isolée. Il interagit dans un collectif connecté.

La boîte à outils de l'accompagnateur

La boîte à outils peut être très large. Elle peut passer par la mise en place d'un réseau physique ou en ligne (Réseau Social d'Entreprise, communauté de pratique), le développement du relationnel, la conduite du changement, l'accompagnement temporaire jusqu'à l'autonomie, la réalisation de présentation à côté de l'accompagné, plus largement un compagnonnage dans la vue d'une mise en autonomie.  Un accompagnement sous forme de concertation entre services peut aussi être imaginé. Des support et des outils hot line, des Foire Aux Questions, groupes d'échange en réseau sont mobilisables.

Résultat de l'accompagnement

L'accompagnement peut ne pas réussir, mais quand il se traduit par un succès c'est parce qu'il y a passage de l'accompagnement a un processus de travail stable, une  appropriation et une compréhension d'un nouveau cadre d'action: des compétences acquises. Le numérique offre aujourd'hui de nouvelles possibilités dans les pratiques d'accompagnement.

Accompagnement numérique

A l'ère numérique, l'enjeu de l'accompagnement est immense et requiert des managers, des formateurs et des professionnels en charge du développement des hommes et des organisations de se professionnaliser. L'organisation des entreprises intégrant une dimension numérique développe de nouvelles pratiques d'accompagnement par le moyen, de collecticiels (d'idéation, d'organisation, de travail en mode projet collaboratif, d'évaluation) de visio-conférences rassemblant tous les esperts et pas seulement ceux disponibles en proximité.

Un nouveau nomadisme coopératif se met en place pour résoudre les problèmes à une échelle internationale. Des bases de données vidéos font l'objet de référencement et de géolocalisation (voir un exemple issu de l'urbanimse). Des webinaires accélérent la mise à disposition de savoirs. Des coachs en ligne organisent des services à distance.

Si la formation se rapproche de plus en plus du travail, c'est parce que les outils en ligne permettent de répondre plus vite et en temps réel à des questions, pour lesquelles il fallait attendre le "départ en stage" pour avoir la réponse. L'accompagnement est donc rendu possible et va devenir la forme d'apprentissage dominante dans les années à venir.

 

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire