Par Virginie Guignard Legros  | belleme@sevjnet.ch

Osons le Cercle d'apprentissage

Créé le dimanche 10 septembre 2017  |  Mise à jour le lundi 18 septembre 2017

Osons le Cercle d'apprentissage

Face aux mutations sociales, les coachs, les RH et les formateurs ressentent le besoin d’innover et se regroupent depuis quelques temps dans des groupes de travail indépendants des systèmes traditionnels, afin de trouver de nouvelles méthodologies et façons d’agir dans le cadre de l’enseignement et de la transmission des savoirs.

L’un d’entre eux est le #CercleAPE, association think tank qui a vocation à trouver les nouvelles façons d’apprendre ensemble. Elle est née en août 2015, suite à un appel à contribution de Denis Cristol,  Directeur de l'ingénierie et des dispositifs de formation du CNFPT, chercheur associé à Paris Ouest Nanterre et rédacteur chez Thot Cursus.

Au départ, celui-ci a eu envie d’expérimenter ce qu’il a pu voir lors d’un voyage au Canada. Rapidement, cela devient un groupe de 3 personnes avec Virginie Guignard Legros, auteur de cet article et Jocelyne Turpin, la fameuse MISS MOOC. Très vite, ils sont devenus une communauté, voire un mouvement de 900 personnes à travers la francophonie.  

Celle-ci s’est créée depuis les réseaux sociaux des uns et des autres et s’est catalysée sur LinkedIn autour d’un MOOC connectiviste basé sur la bienveillance, l’empathie, les échanges entre pairs en présentiel et à distance. Le programme était riche et répondait en écho aux besoins des uns et des autres. Ce fut une révélation pour beaucoup.

Expérimenter

Le concept était d’expérimenter par groupes locaux présentiels ou internationaux distanciels des idées et de développer des solutions avec les potentialités des uns et des autres. Ce fut une belle aventure vécue par 25 groupes répartis principalement en France, Belgique, Suisse et Canada.

L’aventure dura 6 mois avec une énorme envie d’échanger entre pairs. Un rassemblement fut alors organisé sur Paris pour répondre à ce besoin. Cent personnes furent présentes au rendez-vous et ont participé à des ateliers de restitution et de synthèse des vécus, mais se sont retrouvées aussi pour trouver des réponses à des pourquoi et des comment. Pourquoi es-tu là ?

“Parce que je suis prof, que j’expérimente en classe. C’est ce que j’aime faire. Mais, je ne suis pas théoricienne et j’ai besoin de gens qui le fassent pour moi”.

“Parce que je suis RH et que je n’arrive pas à appréhender les nouvelles générations que nous allons embaucher. Et, j’aimerai avoir des pistes pour savoir comment les manager”.

Un an plus tard, des projets se remirent en marche dont principalement celui d’un hackathon sur Paris. Celui-ci consiste en un week end à développer des réflexions, applications sur des sujets posés par des sponsors autour des questions du management, de la formation, des archives en groupe ou/et selon les nouvelles technologies.

Plus d’infos sur les défits

Que de chemin parcouru depuis le groupe d’apprenants du début, devenus des penseurs inspirés puis des acteurs recherchant des solutions en 2 ans. La gouvernance a aussi changé. Elle est passée de team design à des cercles thématiques, donnant plus de sens et plus de direction pour finalement se structurer dernièrement en 2 associations.

Action et communication

Une association administrative pour gérer le hackathon, les projets parisiens et une autre communautaire pour lier les membres distanciels entre eux. Pourquoi se structurer ? La raison principale est que lorsque l’on devient organisateur avec des partenaires, on a besoin d’ouvrir un compte en banque, de prendre une assurance…C’est purement administratif.

De nouvelles têtes émergent avec des compétences complémentaires à celles des fondateurs du début. Les responsabilités s’affinent tout en n’étant pas liées à une seule personne ou à un groupe décisionnel. Le groupe, le cercle est un et multiple et peut à tout moment se structurer en d’autres associations à travers le monde. Il est organique.

C’est un groupe qui se structure en rentrant dans un cadre administratif. Il innove en permanence. On ne trouve pas assez de fonds ? On va écrire un livre collectif, un Sprintbook édité en série limitée pour financer l’événement. Et, cela fonctionne, le livre est écrit à 80% sur un week end.

Quelques semaines plus tard, il part chez l’imprimeur. Le livre s’appelle : “Osons le cercle d’apprentissage”. Il va sortir fin septembre et va parler de toute cette aventure, des savoirs, des méthodologies possibles, des choses à éviter. C’est un ouvrage opérationnel par des professionnels qui ont vécu ce qu’ils transmettent.

Le message de ce livre est clair et va au delà du #CercleAPE. Vous avez un besoin ? Vous êtes une communauté ? Alors lancez-vous maintenant, car c’est aujourd’hui que tout se joue. Pourquoi attendre que votre institution, que vos collègues soient prêts ? Innover en formation, c’est bouger au bon moment pour répondre à un besoin réel.

Si vous êtes prêts et que d’autres le sont aussi comme vous, alors lancez-vous ! La disruption que le monde vit aujourd’hui est énorme, les jeunes qui arrivent dans vos classes, dans vos bureau sont différents. Prenez de l’avance, cela ne sera pas perdu alors que le retard sera toujours trop tard.

Illustration : Geralt - Pixabay

Plus d’infos sur les projets du Hackathon et pour vous procurrer le livre : https://cercleape.com/

Lien pour participer au crowdfunfding

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire