Par Denis Cristol  | 4cristol@free.fr

Transformer les pratiques pédagogiques d’une grande institution éducative : oui mais comment ?

Créé le mardi 31 mai 2016  |  Mise à jour le lundi 15 août 2016

Transformer les pratiques pédagogiques d’une grande institution éducative : oui mais comment ?

Avec ses 2 300 collaborateurs permanents, le CNFPT (Centre national de la fonction publique territoriale) assure la formation de 960 000 agents publics territoriaux français chaque année. Pour cela il mobilise 17 000 intervenants qui déploient une offre de 5 000 stages dans 700 salles de formation réparties sur l’ensemble du territoire Français.

Les enjeux actuels de la fonction publique territoriale et de ses 1,9 million  d’agents sont colossaux. Il s’agit de faire face à la baisse des dotations de l’état (-15% de ressource sur les budgets des collectivités territoriales), de favoriser les regroupements de collectivités, de maintenir un haut niveau de qualité dans les services apportés au public, de faire face à une transition sociétale d’ampleur, mais également de tirer profit du potentiel du numérique tout en promouvant les valeurs du service public et l’intérêt général.

La question posée par les collectivités au CNFPT, leur principal opérateur de formation, est de les aider à résoudre des problèmes concrets, complexes, changeants, dans des temps ramassés, avec moins de moyens pour ce faire (problèmes d’urbanisme, d’aménagement de politiques culturelles, d’infrastructure, d’accueil du public etc.). Cette question conduit à une révision des façons de penser la formation. C’est l’objet de ce texte de donner à voir quelques pistes suivis pour faire évoluer les pratiques pédagogiques, afin qu’elles répondent mieux aux nouvelles exigences.

Une évolution des pratiques

Dans le cadre d’un plan stratégique de nombreux axes sont mis en avant, le texte va se concentrer sur un seul : l’axe architectural.

Le constat formulé est la nécessité d’intégrer des pratiques pédagogiques plus collaboratives pour favoriser les changements en cours. C’est ainsi  que plusieurs initiative se sont combinées :

  • Visite  de sites pédagogiques ou de conception de politique publique,  inspirants en Europe, au Canada, en France,
  • Création de séminaires d’exploration pédagogique pour imaginer les dispositifs, espaces et pratiques pédagogiques futures,
  • Création de réseaux d’acteurs, groupes-projets, efforts de mutualisation à l’échelle de l’établissement,
  • Création d’une coopérative pédagogique numérique et physique visant l’échange de pratiques, pour reconnaitre et soutenir les efforts des innovateurs pédagogiques dispersés, pour capitaliser plus de 50 pratiques pédagogiques, et près de 500 ressources pédagogiques,
  • Séminaire des équipes de direction pour tester de nouvelles pratiques pédagogiques dans des lieux inspirants (laboratoire d’apprentissage, fab-lab),
  • Séminaires inter-régionaux et nationaux rassemblant toutes les équipes, pour tester en grandeur réelle de nouvelles approches pédagogiques  créatives, ludiques et collaboratives,
  • Formation systématique des intervenants extérieurs à l’occasion de journée intervenant-ambassadeurs.
     

Ce processus de construction d’une représentation commune des espaces et des pratiques collaboratives s’est développé progressivement sur une durée de 3 ans. Il a précédé une réflexion et une transformation physique des espaces d’apprentissage.

Pédagogie active

Si les pratiques pédagogiques ont été  transformées par les initiatives décrites, la création d’un laboratoire d’apprentissage et de salles de co-conception  entièrement connectées permet  de franchir une nouvelle étape vers une pédagogie active  impliquant :

  • Le décloisonnement des approches pédagogiques d’autres approches de l’institution par un dialogue renforcé avec les gestionnaires de patrimoines et la direction des systèmes d’information;
  • L’ouverture vers l’extérieur par l’introduction de pratiques de co-conception et la mise en place de maîtrise d’usage, l’accueil de nouveaux acteurs extérieur à l’institution;
  • La formation des équipes internes et des intervenants aux approches de co-conception, d’innovation participative et de design thinking, de pédagogie active, de nouvelles pratiques numériques, de créativité;
  • La création de réseaux d’acteurs et  d’une offre de formation  des collectivités territoriales à la co-conception et à l’innovation publique, pédagogique et managériale.
     

Les nouvelles architectures de salles et de centre de formation du CNFPT qui sont promues permettent un travail en ilots inter-connectés, une mobilité des salles et dans la salle facilitée (mobiliers roulants et modulables), une pédagogie des grands groupes (60 à 100 participants) et l’introduction de pratiques participatives et créatives (forum ouvert,  world-café, accélérateur de projet, hackaton pédagogique, événementiel motivant etc.).

Ce projet architectural est un levier de mobilisation des équipes pour repenser leurs espaces et les pédagogies qui s’y déroulent. Il permet d’instaurer des dialogues avec les habitants des salles (en particulier les stagiaires) à l’occasion d’ateliers d’usages. Il conduit à repenser les fonctions des équipements numériques (vidéoprojecteurs interactifs, tableaux numériques interactifs) et les logiciels pédagogiques associés. Il conduit à démultiplier les tests, les projets innovants localement décidés et les apprentissages numériques.

Il crée un dialogue enrichi entre fonctions et introduit de nouvelles idées grâce aux contraintes et opportunités qui sont co-repérées. Il oblige à repenser les référentiels métiers et les parcours associées des animateurs et gestionnaires de salles pour intégrer le potentiel collaboratif et numérique. Par contre coup, il interpelle la gouvernance d’ensemble et conduit à se poser des questions sur un management plus collaboratif.

Repenser les espaces, les offres de formations liées, les pratiques, les rôles des acteurs finit par induire de nouvelles capacités à se projeter dans de futures pratiques. Cette projection collective autorise un surplus d’innovation et libère des énergies insoupçonnées pour agir au service de la mission générale.

Illustration : CNFPT

Références

Salle de co-conception - Site du CNFPT
http://www.construiresasalledecoconception.com/

CNFPT - Centre national de la fonction publique territoriale
http://cnfpt.fr

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire