'Chinese New Year Smartphone' photo (c) 2010, Mr. T in DC - license: http://creativecommons.org/licenses/by-nd/2.0/Les téléphones intelligents et les tablettes ont opéré une percée foudroyante sur le créneau de la mobilité, renvoyant les ordinateurs portables jouer dans la catégorie des équipements fixes ou, à la rigueur, ponctuellement mobiles. Les acteurs éducatifs doivent donc désormais composer avec des apprenants hyper-connectés via leurs téléphones.

On parle donc aujourd'hui de m-learning, qui désigne une utilisation raisonnée et croissante des appareils mobiles comme supports d'information, d'entraînement, d'échanges et même de production.

Mais ce n'est pas parce qu'on aime son smartphone ou sa tablette que l'on est prêt à l'utiliser comme support d'apprentissage. Certaines universités, parmi les plus liées au monde des TIC, l'ont expérimenté à leurs dépens. D'autres structures éducatives en revanche, ont pris le temps de réfléchir à l'étroite et indispensable intégration des activités réalisées sur appareils mobiles aux programmes et activités habituels de la classe. A cette condition, le m-learning constitue une modalité d'apprentissage efficace, appréciée des élèves autant que de leurs enseignants.

A l'extérieur des écoles et universités, les applications éducatives et culturelles se multiplient, et certaines ouvrent des perspectives stimulantes grâce au recours à la réalité augmentée et au jeu, notamment.

Aujourd'hui, c'est la société toute entière qui a rendez-vous avec le m-learning.  

 

L’école partout, tout le temps et à portée de main avec le téléphone

L’école partout, tout le temps et à portée de main avec le téléphone 

18 septembre 2011

Si la moitié des adolescents américains sont d'ores et déjà équipés d'un téléphone connecté à Internet, dans cinq ans ils le seront probablement tous. Le milieu scolaire ne peut ignorer une telle réalité, d'autant plus que certains projets d'intégration de ce support mobile d'apprentissage aux activités d'apprentissage donnent déjà d'excellents résultats. 

Le m-learning dès la maternelle, pourquoi pas ?

Le m-learning dès la maternelle, pourquoi pas ? 

18 septembre 2011

L’État de Virginie, aux États-Unis, a décidé de développer un programme éducatif basé sur l'usage des technologies mobiles et ce, dès la maternelle! Les compte-rendus vidéos mis à disposition surt le site du projet pourraient bien inspirer d’autres établissements autant en Amérique qu’ailleurs dans le monde.

Le m-learning en formation professionnelle

Le m-learning en formation professionnelle 

16 avril 2012

Une boîte à outils à l'usage des formateurs de formateurs en coopérative agricole. Elle nécessite seulement d'avoir des équipements de base, en l'occurrence un téléphone pouvant émettre et recevoir des appels et des messages.

Les applications mobiles des musées, juste des audioguides améliorés ?

Les applications mobiles des musées, juste des audioguides améliorés ? 

19 septembre 2011

la grande majorité des applications proposées par les musées sont à considérer comme des audioguides enrichis d'images fixes, parfois de vidéos, de textes supplémentaires et de quelques timides fonctions d'interaction sociale. Manifestement, les concepteurs et commanditaires de ces applications n'ont pas encore pris conscience du potentiel offert par les téléphones intelligents.

Quand le m-learning n'a pas que des partisans...

Quand le m-learning n'a pas que des partisans... 

19 septembre 2011

Une expérience de m-learning menée en milieu universitaire fait un flop ! A qui la faute ? Certainement pas au m-learning lui-même mais aux conditions structurelles et infrastructurelles ayant présidé à sa mise en oeuvre. Il est prétentieux de croire que la dotation des étudiants en appareils mobiles suffit à les obliger à s'en servir à des fins éducatives.

m- learning en Afrique : Pour qui ? Pour quand ? Pour quoi ?

m- learning en Afrique : Pour qui ? Pour quand ? Pour quoi ? 

10 juin 2012

Avec le développement social, les modes d'apprentissage et d'enseignement changent radicalement dans les villes. Mais ces développements ne provoquent pas nécessairement de bons résultats scolaires parce que l'adéquation société-école ne suit pas. L’école doit-elle s’adapter aux nouveaux modesde développement ? Faut-il tout changer, rénover toutes les stratégies d'enseignement ? Pourquoi le tableau noir, que remplace parfois le tableau blanc interactif, continue-t-il à donner des frayeurs aux apprenants qui n'ont pas la possibilité d'utiliser les nouveaux outils ?

Des programmes éducatifs par téléphone en Afrique

Des programmes éducatifs par téléphone en Afrique 

3 septembre 2012

En Afrique, la radio allemande internationale diffuse des programmes éducatifs sur mobile. Un seul pays francophone est pour l'instant concerné, mais cela peut changer... Fait remarquable, les programmes sont diffusés dans deux langues internationales et deux langues régionales. 

Evernote : une stratégie de communication qui s'appuie sur les utilisateurs

Evernote : une stratégie de communication qui s'appuie sur les utilisateurs 

20 septembre 2011

Passé le premier moment d'enthousiasme et le bruit médiatique sur la toile, nombre d'outils retombent dans l'obscurité, du fait d'utilisateurs - testeurs ne voyant vraiment pas comment les intégrer à leurs usages. C'est à ce niveau que la stratégie de communication mise en place par l'équipe d'Evernote mérite d'être signalée : cette équipe a choisi de communiquer sur les usages infinis de l'outil, dans divers contextes, en laissant volontiers la parole aux utilisateurs réguliers.

Mobile learning ? oui mais avec mon propre équipement

Mobile learning ? oui mais avec mon propre équipement 

27 mars 2012

Un environnement de travail accessible en tout temps et en tout lieu nécessite l'utilisation d'un équipement personnel toujours accessible assurant la continuité du travail et favorisant la créativité. C'est peut-être ainsi que les jeunes pourront acquérir les bases de compétences sociales et technologiques dont ils ont besoin pour participer pleinement à la société contemporaine.

M-learning : tous les outils sont là, pourquoi ne les utilise t-on pas ? 

20 septembre 2011

S'il utilise massivement les Tice pour réaliser les différentes tâches inhérentes à son métier , l'enseignant risque comme de nombreux autres travailleurs de travailler sans cesse, y compris et surtout chez lui, dans le train... d'autant plus que ses obligations de service physique dans l'établissement sont faibles. Rien ne viendra alors arrêter son travail, si ce n'est sa propre volonté.

Sites éducatifs mobiles : standardisés ou centralisés ?

Sites éducatifs mobiles : standardisés ou centralisés ? 

12 décembre 2011

Adapter un site institutionnel à la navigation mobile est un travail long et coûteux. Dix points-clés sont à prendre en compte, mais du discours à l'action, il y a beaucoup de technique, d'ergonomie... et d'argent. L'artisanat n'est pas de mise en la matière.

Les alumni, en formation à distance aussi 

20 septembre 2011

Conserver les traces d'apprentissage en ligne des anciens étudiants et si possible maintenir ceux-ci dans la formation pour faire des alumni des acteurs du processus d'enseignement-apprentissage. Dans ce processus, ils y gagnent en ce qu'ils gardent un lien avec la formation et peuvent ainsi continuer de parfaire leurs connaissances par-delà leur mobilité dans le temps et dans l'espace.

Open Badges : une initiative pour la reconnaissance des compétences tout au long de la vie

Open Badges : une initiative pour la reconnaissance des compétences tout au long de la vie 

20 septembre 2011

Considérant le fait que les individus sont de plus en plus mobiles et «sociaux»,il apparaît logique que la gestion des dossiers de certification revienne à la fois à l’individu ET aux institutions qui les ont formé et non à une autorité «centrale». C'est finalement à chaque institution que revient la gestion de sa crédibilité.
L'initiative Open Badges semble donc la meilleure réponse à ce jour à ce problème quasi insoluble de la certification tout au long de la vie. Les institutions sont évidemment invitées à se lier à cette initiative ouverte, sans autre intérêt que celui du plus grand nombre.

12 applications mobiles de cartes à mémoriser

12 applications mobiles de cartes à mémoriser 

20 septembre 2011

Certaines applications démontrent bien l'intérêt de la mobilité : elles peuvent aussi bien servir d'exerciseur que de référence. Sans doute une voie d'avenir pour la diffusion d'informations critiques.

Utiliser la mobilité en classe : des exemples

Utiliser la mobilité en classe : des exemples 

20 septembre 2011

Les facultés et les étudiants apprécient également la diminution de l’utilisation du papier pour les notes, les lectures, le syllabus, Ils bénéficient également des opportunités des évaluations formatives dont les résultats peuvent être discutés immédiatement et des sondages en direct qui permettent les ajustements des enseignements.