Par Audrey De Santis  | maj@cursus.edu

Je suis étudiant, comment éviter le plagiat ?

Créé le mardi 16 novembre 2010  |  Mise à jour le mardi 27 mars 2012

Bien sûr, il y a et il y aura toujours des malins à la recherche du moindre effort et de la moindre réflexion. Ceux-là, bien conscients de leurs actes, comprennent et "jouent" avec la triche, le plagiat et la fraude durant leur cursus universitaire, quels qu'en soient les risques. Ils sont pourtant loin de constituer la majorité des étudiants et nombreux sont ceux qui ne connaissent même pas les limites et les définitions exactes du plagiat ou de la fraude. Dès lors, il leur devient difficile parfois de savoir les limites de la copie ou de la paraphrase réussie. Alors, comment éviter l'incident? Thot Cursus vous délivre quelques conseils à garder sous le coude.

Citer ses sources et utiliser correctement ses documents

Plagier, c'est utiliser les mots, les idées d'autres personnes sans les citer ni en mentionner la source. S'inspirer et utiliser des idées déjà mentionnées par autrui est tout à faire normal lors de vos études et de vos travaux scolaires. Par contre, ne pas lister ses sources, ses références bibliographiques ou tout simplement les noms des auteurs de citations constituent des éléments de plagiat. Paraphraser un texte sans parler de la provenance, utiliser un passage de livre ou de page web sans en marquer l'origine constituent aussi des éléments de plagiat.

Autant d'actes malvenus qui viennent à la fois entacher le travail de "vos" sources mais aussi vous décrédibiliser totalement dans le cas où vous êtes découverts... ce qui arrive souvent dans le monde de l'enseignement sachant que les professionnels de l'éducation sont plus qu'habitués aux tentatives de copie et de fraude. Dès lors, pour éviter un plagiat parfois involontaire, il semblerait qu'il faille acquérir deux compétences majeures : savoir citer ses sources et réussir à utiliser habilement sa documentation.

La liste de sources, indispensable à tout bon devoir

Tout document écrit que vous produisez doit être agrémenté de la liste de vos sources. Cela vous évite l'appropriation des propos que vous citez ou que vous utilisez. Cette liste de sources constitue en outre un soutien supplémentaire à votre argumentation, votre analyse, votre rendu en montrant notamment l'étendue et la qualité de vos recherches ainsi que vos capacités de sélection et de citation. Vos lecteurs et correcteurs disposent ainsi des éléments nécessaires à un plus ample approfondissement de vos données et de vos devoirs. Lorsque vous citez, il convient d'utiliser des guillemets et de ne changer aucun mot de l'expression que sélectionnez. Il convient aussi d'accompagner votre citation d'une référence bibliographique assez complète pour être retrouvée facilement (nom de l'auteur, de l'ouvrage ou de l'article, date, au minimum).

Bon à savoir : de nombreuses informations glanées sur internet sont protégées par des copyrights (qui sont automatiquement liés à toute diffusion d'une oeuvre originale, à moins d'indiquer expressément les conditions de réutilisation au moyen d'une licence spécifique) et ne doivent logiquement pas être expressément citées sans l'accord préalable de l'auteur. Il en est de même pour l'utilisation de certaines images, vidéos, schémas, etc. Par contre, des éléments régis par le copyleft peuvent être utilisés sans demande (la copie et la diffusion est laissée libre) mais cela ne vous exempte surtout pas de citer l'auteur de l'information ou de l'objet !

Du résumé et de la paraphrase

Il y a aussi quelques règles à suivre lorsque vous résumez une idée ou paraphrasez un texte. Dans les deux cas, il est indispensable de respecter l'idée originale de l'auteur. Résumer correctement consiste à rapporter les propos d'un auteur sans les dénaturer, les modifier dans leur fond et sans donner trop de détails. La paraphrase s'appuie sur la même démarche sauf qu'elle vous sert à compléter votre argumentation et à servir votre propos; elle consiste à réécrire totalement le propos et non à se contenter d'utiliser une expression quasiment identique. Dans les deux cas, il est indispensable d'opérer une sélection de l'information. Et de respecter la première règle : citer ses sources dans une bibliographie rédigée clairement !

En connaissant et en respectant ces quelques règles, éviter le plagiat accidentel devrait devenir un jeu d'enfant pour vous ! N'hésitez pas à passer le message à vos collègues.

Sources :
Université Libre de Bruxelles - "Évitez le plagiat !"
Université d'Ottawa - "Intégrité dans la rédaction : éviter le plagiat"
Bibliothèque de l'école Polytechnique de Montréal - "Éviter le plagiat"

Voir aussi le livre blanc : Respecter le droit d'auteur, prévenir le plagiat (téléchargeable gratuitement sur Thot Cursus)

Illustration : Ala Z/Wikimedia Commons

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire