Par Alexandre Roberge  | a.roberge@cursus.edu

Minecraft : du bricolage ludique aux usages pédagogiques

Créé le dimanche 29 avril 2012  |  Mise à jour le jeudi 31 mai 2012

Recommander cette page à un(e) ami(e)

Minecraft : du bricolage ludique aux usages pédagogiques

À la fin 2010, un petit jeu a fait une apparition discrète sur Internet : Minecraft. Il n'offrait rien de bien joli, selon les standards graphiques actuels, avec ses éléments cubiques composés de gros pixels et ses animations rudimentaires. Et pourtant, ce titre créé par un Suédois, Markus « Notch » Persson, allait devenir l'un des plus grands succès commerciaux de la scène indépendante du jeu vidéo. Près de 6 millions d'exemplaires ont été vendus, selon les derniers chiffres disponibles publiés sur le site de Minecraft.

 

Mais au fait en quoi consiste ce jeu? Il s'agit d'un environnement extrêmement vaste et ouvert (de type « bac à sable »), généré aléatoirement au début d'une partie, dans lequel le joueur se déplace à la première personne. Il y a deux modes de jeu. Dans le premier, il faut survivre. L'avatar doit se nourrir et se bâtir un abri pour éviter de se faire attaquer par les monstres qui sortent une fois la nuit tombée. Le deuxième est un mode libre, sans notion de survie et sans ennemis, dans lequel le joueur peut réaliser à sa guise toutes sortes de constructions, à partir des différents matériaux qu'il trouvera ou fabriquera dans cet univers virtuel. Une des forces du jeu est d'ailleurs son mode artisanal très poussé qui permet de créer presque tout. Le jeu dispose aussi d'un mode multijoueurs. De nombreux joueurs se sont donc réunis pour bâtir des cités, des moyens de transport, des échopes, etc.

 

Le phénomène Minecraft est devenu si important que même la Cité des sciences de Paris lui a tout récemment consacré un événement. Et Minecraft commence à être utilisé dans le monde éducatif.

 

Minecraft dans le cursus

 

Joel Levin, professeur d'informatique dans une école privée de New York, est l'un des pionniers de l'utilisation de Minecraft dans sa classe. Comme il le décrit dans son blogue « The Minecraft Teacher », c'est après avoir joué à Minecraft que lui est venue l'idée de l'utiliser avec ses élèves. Mais allaient-ils aimer cela? Après tout, il s'agit d'un jeu sans extra-terrestres, sans voitures roulant à toute vitesse; tout est formé de petits cubes, y compris les personnages, les animaux et les monstres ! Le pari était risqué et pourtant... Les élèves ont adoré l'expérience au point de souvent rester en classe bien longtemps après les cours.

 

L'enseignant a donc commencé à recenser sur son blogue les projets d'autres écoles, professeurs ou élèves utilisant Minecraft pour apprendre. Levin ira même jusqu'à fonder, en collaboration avec l'équipe de développement du Minecraft commercial, Minecraft Edu, une version qui intègre des options pour développer du contenu pédagogique dans le jeu. Ce partenariat permet aussi aux établissements de se procurer des copies du jeu original à moindre coût.

 

Depuis la création de Minecraft Edu, les idées d'utilisation pédagogique se multiplient :

 

  • Recréer des constructions humaines et les explorer

  • Comprendre les proportions

  • Reproduire des portions de texte afin de vérifier la compréhension de lecture

  • Minecraft possédant des blocs musicaux, il est même possible de reproduire des morceaux de musique connus ou d'en créer de nouveaux.

 

Sur YouTube, on trouve un nombre croissant de vidéos qui montrent des enfants aux prises avec Minecraft, ou qui présentent des exemples des travaux scolaires réalisés. Par exemple, Joel Levine affiche la lettre d'un professeur de sciences humaines de l'Indiana dont l'un des élèves qui, au lieu d'écrire une histoire sur une ville fictive, l'a entièrement construite sur Minecraft et l'a commentée en vidéo :

Ce travail de longue haleine a incité l'enseignant à se procurer le jeu pour ses élèves afin qu'ils puissent eux aussi s'adonner à l'exercice de construction d'une cité.

 

D'autres initiatives ont été recensées sur un wiki, « Minecraft in School », créé par Lucas Gillepsie, webmestre du site Edu Realms qui promeut l'utilisation des jeux en éducation. Sur la page d'accueil, le fil d'actualités permet de voir que de plus en plus d'établissements s'intéressent à Minecraft et rejoignent les pionniers. 

 

Dans un monde éducatif qui cherche constamment à motiver les apprenants et à développer chez eux le sens de la créativité, le monde « bac à sable » aux possibilités presque illimitées de Minecraft semble être un espace tout désigné pour apprendre.

 

Le blogue de The Minecraft Teacher

Source de l'image: Minecraft Edu

Poster un commentaire

Commentaires

1 commentaire

Icône - Visage inconnu
  • Eduperformance
  • 31 mai 2012 à 09 h 09

Serious game de plus en plus ludiques

Ayant joué à Minecraft pour le plaisir, je ne l'aurai jamais imaginé comme un outil pédagogique mais c'est une idée merveilleuse ! Tous les articles concernant le serious game que j'ai lu récemment semblent indiquer une tendance, on va vers des jeux beaucoup plus ludiques et donc motivants qu'il ne l'étaient auparavant mais ils restent efficaces d'un point de vue pédagogique, affaire à suivre !

Répondre