Par Alexandre Roberge  | a.roberge@cursus.edu

Comprendre les elfes, les adolescents et les marins : traducteurs automatiques hors du commun

Créé le dimanche 6 mai 2012  |  Mise à jour le lundi 7 mai 2012

Recommander cette page à un(e) ami(e)

Comprendre les elfes, les adolescents et les marins : traducteurs automatiques hors du commun

Depuis la nuit des temps, l'homme crée des langues, des langages, des codes de communication. Que désignent ces mots ? Voyons ce que nous propose le Trésor de la Langue Française Informatisé (TLFI).

LangueSystème de signes vocaux et/ou graphiques, conventionnels, utilisé par un groupe d'individus pour l'expression du mental et la communication.

Une langue est régie par une grammaireensemble de règles conventionnelles (variables suivant les époques) qui déterminent un emploi correct (ou bon usage) de la langue parlée et de la langue écrite.

LangageFaculté que les hommes possèdent d'exprimer leur pensée et de communiquer entre eux au moyen d'un système de signes conventionnels vocaux et/ou graphiques constituant une langue; par métonymie, le langage comme réalisation de cette faculté.

Code : Système de symboles permettant de représenter une information dans un domaine technique [informatique, télécommunications, techniques audio-visuelles]. Langage secret servant à échanger des informations. Ensemble de règles ou contraintes qui assurent le fonctionnement du langage.

Quant à la traduction, elle sert à Formuler dans une autre langue (langue cible) ce qui l'était dans la langue de départ (langue source) sans en changer le sens.

La traduction permet aussi de décrypter le sens de ce qui est exprimé au travers de codes. 

 

Saluto, kiel tio iras ?

On estime à environ 6 000 le nombre de langues parlées dans le monde, parfois par une poignée de locuteurs seulement ! Comme si cela ne suffisait pas, des auteurs inventent des langues. Ce fut notamment le cas de J.R.R. Tolkien, qui a créé plusieurs langues elfiques (langues imaginaires parlées par les elfes, être qui sont eux aussi imaginaires). Eh bien, il existe un dictionnaire en ligne français-elfique et même une grammaire de l'une de ces langues, le Sindarin ! 

Dans un genre totalement différent, un certain Zamenhof, médecin de son état, créa une langue nouvelle à la fin du XIXe siècle : l'esperanto.  Cette création visait à permettre la compréhension entre des personnes parlant des langues différentes. Il y a actuellement un à deux millions de locuteurs de l'esperanto. On trouvera en ligne un dictionnaire français - esperanto et même un traducteur automatique (attention, affichage très lent) réalisé par l'université d'Alicante (Espagne) du français, de l'espagnol, de l'anglais et du catalan vers l'espéranto.

 

-...--- -..--- ---..-.--..--/-.-.--- -- --.-.-/.-/...-.-/

L'apport des différentes technologies au fil des siècles a aussi permis la création de codes de communication. Par exemple, pensons au code morse qui est encore utilisé dans la marine, l'armée et par les radioamateurs. Ce code, créé au début du XIXe siècle par Samuel Morse et son assistant Alfred Vail n'est plus très populaire; peu d'entre nous savent le déchiffrer. Mais il est possible de composer ou de décoder des messages en morse grâce au site Alyon qui nous propose un traducteur automatique. Que ce soit du français au morse ou du morse au français, le site permet de comprendre le fonctionnement de ce code de communication basé sur des tirets et des points.

 

slt komen sava ?

L'utilisation massive des téléphones cellulaires a fait apparaître un nouveau code : le langage SMS. Ce langage se décline dans toutes les langues. Ceux qui ne le pratiquent pas ont bien du mal à le décrypter, dans la mesure où écriture phonétique, symboles et grammaire minimaliste s'apprennent uniquement par la pratique. Malheureusement, le langage SMS migre aisément des écrans de nos téléphones à la toile. Il n'est pas rare de le rencontrer sur les réseaux sociaux et dans les forums. Ce qui peut poser problème à des usagers peu rompus à cette écriture originale. Sont-ils condamnés à ne pas comprendre ?

Non car deux webmestres ont eu l'idée de créer un traducteur automatique du langage SMS vers le français. Il suffit de copier le message énigmatique dans le champ de texte et hop ! Une traduction s'affichera. On peut alors la copier sous un message écrit en langage SMS pour que l'auteur de ce dernier réalise à quel point il était incompréhensible. En plus, la page du traducteur signale au-dessus du message traduit le pourcentage de formes grammaticales correctes dans le texte original, accompagné d'un commentaire humoristique. Une façon de rappeler que le langage SMS, bien que « pratique », fait plus de tort que de bien à la langue de Molière.

Le traducteur français SMS n'existe malheureusement plus. Pour avoir l'air à la page dans ses messages, on devra se reporter à un dictionnaire français - SMS, par exemple à celui-ci

 

Et pour finir : avez-vous décrypté la phrase rédigée en esperanto, en morse et en langage SMS dans les trois sous-titres de cet article ?

 

Traducteur de code morse sur Alyon

Traducteur de SMS

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire