Par Christine Vaufrey  | redaction@cursus.edu

Améliorer les apprentissages avec les TIC, un programme britannique dont nous sommes tous jaloux

Créé le mardi 2 octobre 2012  |  Mise à jour le mercredi 31 octobre 2012

Recommander cette page à un(e) ami(e)

Améliorer les apprentissages avec les TIC, un programme britannique dont nous sommes tous jaloux

"Les technologies améliorent-elles l'apprentissage ? Il n'est pas stupide de poser cette question mais malheureusement, ce n'est pas la bonne question. Une meilleure question serait celle-ci : comment pouvons-nous concevoir des technologies qui améliorent l'apprentissage, et comment pouvons-nous mesurer l'amélioration réalisée ?". Ces mots ont été écrits par Richard Noss, directeur du programme Technology Enhanced Learning (TEL).

Le programme TEL constitue la cinquième phase du programme de recherche public sur l'enseignement et l'apprentissage au Royaume-Uni (UK Training and Learning Research Programme) initié en 2000. Le programme TEL lui-même a connu deux phases : la première en 2006-2007, et la seconde de 2007 à 2012. Les principaux résultats du programme TEL feront l'objet d'une présentation publique à la Royal Society de Londres le 6 novembre 2012. 

Comme nous n'irons pas tous à la Royal Society ce jour-là, nous avons intérêt à consulter le site du programme TEL pour en savoir un peu plus. D'emblée, nous sommes frappés par la multitude de ressources en accès libre sur le site. Ce qui nous change des programmes européens aux sites confidentiels, sur lesquels on cherche pendant des heures coment télécharger les publications. 

 

8 projets expérimentaux

Le programme TEL a donc pour but d'examiner les différentes façons dont des technologies appropriées peuvent améliorer l'apprentissage des élèves et des étudiants. Doté d'un budget de 12 millions de livres sur 5 ans, le programme TEL a permis de développer 8 projets pilotes, touts réalisés en étroite collaboration avec les utilisateurs finaux et selon un processus itératif de développement :

- Echoes : développement d'un environnement d'apprentissage dédié aux enfants souffrant du syndrome d'Asperger (trouble relevant de l'autisme, caractérisé par d'importantes difficultés d'interaction sociale).

- Ensemble : recherche et élaboration de prototypes mobilisant le web sémantique, pour faciliter des apprentissages complexes et difficilement mesurables avec les outils classiques dans l'enseignement supérieur.

- hapTEL : création de tables de travail pour les étudiants dentistes et professionnels en formation continue, simulant les activités les plus courantes de ce métier, telles que l'injection par seringue, le fraisage, l'obstruction des cavités... avec un "effet de contact" réaliste.

- InterLife : création d'îles privées dans un univers virtuel, permettant à des jeunes de développer des compétences sociales et d'aborder des transitions difficiles dans leur vie.

- Learning Designer : programme interactif accompagnant les enseignants dans la conception et la réalisation de plans de cours intégrant les TIC. 

- MiGen : création de micro-mondes intelligents dans lesquels les élèves de 11 à 14 ans découvrent et expérimentent le principe des "motifs récurrents" (patterns) en mathématiques.

- Personal Inquiry : création d'un ensemble de ressources numériques utilisables par l'élève tant dans l'environnement scolaire que dans son environnement personnel et dans les centres de vulgarisation scientifique, lui permettant d'expérimenter la démarche expérientielle appliquée aux sciences et à la géographie dans ses différentes étapes et d'en partager les résultats avec ses pairs.

- Synergynet : création et expérimentation en classe (primaire) de grands écrans tactiles accompagnés d'aplications dédiées, pour développer des travaux de groupes innovants et stimulant pour les enfants. 

Chacun de ces projets dispose sur le site de TEL d'une section dédiée, alimentée en informations, vidéos, rapports et brochures téléchargeables.

 

12 recommandations

Le programme TEL a également produit un ensemble de recommandations, toutes basées sur des expérimentations et la valorisation de l'existant, pour améliorer globalement le système éducatif britannique. Ce qui a donné lieu tout récemment à la publication d'un rapport intitulé "System Upgrade : realising the vision for UK education". le rapport est disponible au téléchargement, mais il est largement préférable d'en consulter la version en ligne, tant la navigation y est agréable. 

Voici les 12 recommandations issues du programme, telles qu'elles sont présentées dans le rapport, chacune étant associée à un terme-clé : 

- Connect (connecter) : exploiter le potentiel des équipement personnels pour améliorer l'apprentissage.

- Share (partager) : exploiter la vogue du réseautage social pour partager des idées et apprendre ensemble.

- Analyse (analyser) : utiliser les technologies pour mieux comprendre comment nous apprenons, et nous aider à apprendre mieux.

- Assess (évaluer) : développer des technologies pour évaluer ce qui est important, plutôt que ce qui est facile à évaluer.

- Apply (appliquer) : utiliser les technologies pour aider les apprenants à appliquer leurs savoirs acquis à l'école dans le monde réel.

- Personalise (personnaliser) : utiliser l'intelligence artificelle pour personnaliser l'enseignement et l'apprentissage.

- Engage (engager, motiver) : aller au-delà du clavier et de la souris pour apprendre à travers le mouvement et les gestes.

- Streamline (rationnaliser, gagner en efficacité) : améliorer la productivité des enseignants avec de nouveaux outils pour concevoir (designing) leur enseignement et l'apprentissage.

- Include (inclure) : renforcer les capacités des personnes exclues socialement et numériquement, pour qu'elles apprennent avec les technologies. 

- Know (savoir) : utiliser des outils pour aider les apprenants à créer du sens dans la surcharge informationnelle.

- Compute (programmer) : comprendre comment pensent les ordinateurs, pour aider les apprenants à façonner le monde autour d'eux.

- Construct (construire) : libérer la créativité des apprenants à travers des activités de construction et de bricolage. 

Chacune de ces recommandations s'appuie bien sûr sur un solide argumentaire et des exemples concrets. 

 

Les mêmes problèmes que partout... Mais une manière différente de les aborder

Les Brianniques ne sont pas "plus" ou "moins" avancés, en matière d'utilisation des TICE, que les autres pays de niveau de développement socio-économique comparable. La lecture de l'introduction du rapport dont sont issues les recommandations montre qu'ils rencontrent exactement les mêmes problèmes que nous, qui vivons dans d'autres pays d'Europe ou en Amérique du Nord. Mais ils ont décidé d'aborder le problème de front, et en profondeur. Voilà donc 12 ans qu'ils travaillent à l'amélioration de leur système éducatif, et près de 7 ans qu'ils consacrent un budget important au programme TEL, qui lie étroitement recherche et pratique, la pensée et l'action, dans un processus d'amélioration permanente de l'une par l'autre. Bien entendu, il resterait à aller mesurer l'impact du programme TEL sur le terrain des classes et des universités. Mais le fait que tous les résultats en soient rendus publics et que les champs d'investigation soient si divers, constitue déjà un indice puissant de la considération qui est accordée aux Tice par les décideurs publics, qui n'estiment pas comme ailleurs avoir fini le boulot une fois qu'ls ont équipé les classes de TBI ou d'ordinateurs portables. 

Site du programme Technolgy Enhanced Learning

Les huit projets développés au sein de TEL

System Upgrade : realising the vision for UK education, le rapport en ligne

Une autre brochure à lire : Education 2.0 ? Designing the web for teaching and learning

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire