Par Cécile Chandran  | c.chandran@cursus.edu

Où publier ses photos ?

Créé le mardi 11 décembre 2012  |  Mise à jour le mercredi 30 janvier 2013

Recommander cette page à un(e) ami(e)

Où publier ses photos ? Flickr reste l'espace préféré de ceux qui veulent partager leurs photos plus que les détails de leur vie.

Le web offre de nombreuses possibilités à ceux qui souhaitent publier leurs photos en ligne. Qu’il s’agisse de montrer son travail, d’illustrer ses articles, de partager ses souvenirs de vacances, il convient de faire le point sur les différentes options qui s’offrent aux internautes.

Les réseaux sociaux

Aujourd’hui, les internautes utilisent majoritairement les réseaux sociaux, plus que n’importe quels autres sites webs. Leur intérêt est double : ils sont gratuits, et ils permettent de partager les images. Avant de les utiliser, il est nécessaire de lire les "conditions générales d'usage" de ces sites. Concrètement, on constate que “poster, c’est donner”.

Facebook : Le réseau social américain rencontre beaucoup de succès avec ses 900 millions d’utilisateurs actifs. On recense environ 250 millions d’images postées chaque jour. Le partage d’images sur Facebook reste indéniablement pratique et très simple. Pourtant la question des droits d’utilisation des images publiées sur ce réseau pose problème. La licence accordée au réseau social est suffisamment complexe pour qu’il soit impossible de la révoquer complètement. En effet, si votre image a été partagée par un tiers, vous en perdez le contrôle... Le réseau fait de toute façon régulièrement l’objet de controverse. À vous d’estimer si le jeu en vaut la chandelle.

Twitter : sur ce réseau, vous pouvez utiliser une foule d'applications de partage d’image comme Twitpic, ou encore Yfrog. Ces outils s’avèrent plutôt “voraces” pour reprendre l’expression utilisée dans un article du site Owni.fr. En utilisant ces applications, vous autorisez leurs propriétaires à utiliser vos images gratuitement, à les “sub-licencier” ou à les vendre... Attention donc à la façon dont vous partagez vos images.

Tumblr : plate-forme de blogs, Tumblr vous permet de publier vos images gratuitement : il vous suffit de vous créer un blog pour rejoindre la communauté de près de 84 millions de membres. Une fois que vous possédez un compte, vous pouvez accéder à un fil d’actualité et vous abonner aux blogs de votre choix. Tumblr offre alors une option pour “rebloguer” des contenus très simplement, ce qui permet aux utilisateurs de republier le contenus des autres. Le danger ici réside dans l’effet viral : si votre image plaît, elle peut faire le tour du web et votre nom finira aux oubliettes rapidement. Prenez donc garde à bien créditer votre travail.

Pinterest : devenu le petit chouchou des internautes ces derniers mois, Pinterest permet de marquer des images et de les classer selon les catégories de son choix. Il vous permet de faire un benchmark de vos photos favorites, qu'il s'agisse de voitures de course des années 70 ou de créations en tricot. Toutefois, de la même façon que pour Tumblr, la viralité de ce site fait courir le risque de vous voir dépossédé des images qui seront plébéiscitées par les utilisateurs.


Les sites de partage 

Flickr : c’est le site qui remporte le plus de succès auprès des internautes. Galerie gratuite dans une certaine limite de téléchargement et ensuite payante (une vingtaine d'euros par an) pour un nombre illimité de téléchargements, Flickr permet aussi de choisir des licences Creatives Commons pour ses images. Différentes options d’affichage sont disponibles. Le site vous permet de créer des albums et propose des outils d’édition et de retouche.

Flickr constitue une bonne option de publication pour ceux qui souhaitent que l'on s'intéresse à leurs photos plutôt qu'à leur vie. Les groupes y sont très actifs et se poursuivent dans la vraie vie. IL est fréquent en effet de voir s'organiser des rassemblements Flickrs dans les villes du monde, où se retrouvent les membres pour un shooting collectif.

Picasa : il s’agit d'un site appartenant à Google. Il vous permet de publier des galeries personnelles ou publiques, gratuitement jusque dans une certaine limite de téléchargement. Il permet comme Flickr d’éditer et de traiter ses fichiers par albums et de gérer le partage individuellement.

L'intérêt majeur de Picasa en même temps que son principal inconvénient réside dans sa connexion avec les autres services de Google : une photo postée sur Picasa est immédiatement visible sur Google +, par exemple.

- Autres options : il existe aussi de nombreuses options payantes que vous pouvez retrouver listées ici. Cette étude comparative de 50 sites permet d’évaluer les rapports qualité/prix pour chacun. Il s’agit aussi bien de sites de stockage et que de partage ou des deux.


Les blogs personnels

Il vous est également possible de poster ses photos sur un support exclusif, généralement un photoblog. Des plateformes telles que Wordpress vous proposent des mises en page bien adaptées à la mise en valeur des images. Si vous avez des ambitions professionnelles du côté de la photographie, vous pourrez également vous faire faire un site. Dans l'un ou l'autre cas, il vous faudra alimenter très régulièrement votre site et adopter des stratégies pour le faire connaître. Nombre de photographes amateurs et professionnels postent donc à plusieurs endroit, notamment sur Flickr et sur leur propre site. 

Voyez par exemple le cas d'Olivier Perrin, qui publie quotidiennement sur son site (Evry Daily) et sur Flickr (op_perrin), généralement les mêmes images.

Les supports ne manquent donc pas. Vous les choisirez et les combinerez en fonction de ce que vous voulez faire avec vos photos. 

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire