Université de Poitiers

15, rue de l’Hôtel Dieu
POITIERS 86034
France

Tél: (33)  (0)5 49 45 30 00
Fax: (33) (0)5 49 45 30 5014


Recommander cette page à un(e) ami(e)

Une épicerie solidaire pour les étudiants de l’Université de Poitiers

Une épicerie solidaire pour les étudiants de l’Université de Poitiers

Face à l’augmentation du niveau de pauvreté des étudiants, l’Université de Poitiers a installé une épicerie solidaire pour ses étudiants. Située à la Maison de Étudiants, l’épicerie Épiss’campus propose à la vente des produits alimentaires de qualité et des produits d’hygiène à moindre coût (de 10 à 30 % du prix usuel). Elle doit permettre de répondre au besoin vital de se nourrir, mais aussi à un besoin de dignité, de respect, de reconnaissance et de lien.

Les autres activités

Au-delà de l’épicerie, une démarche éducative est engagée par l’Université de Poitiers. Dans les situations de précarité, le lien social est important d’où la mise en place de multiples activités en relation avec l’accès à l’alimentation.
Individuelles ou collectives, des animations autour de la santé, de la nutrition, de la vie pratique ou encore de la citoyenneté seront peu à peu proposées.

Ainsi, des rencontres associatives, des conférences, des conseils pratiques ou encore des ateliers « cuisine » et la gestion d’un jardin partagé au sein de l’université permettront aux étudiants d’apprendre à gérer leur quotidien et de ne pas se sentir isolés.

Les bénéficiaires

L’épicerie sociale et solidaire Épiss’campus est localisée dans les locaux de la Maison des Étudiants sur le campus de Poitiers. Elle est ouverte à compter du 8 novembre chaque jeudi après-midi de 13 h à 17 h.
Dans un premier temps, l’épicerie est accessible à 50 étudiants dont le « reste pour vivre » est compris entre le négatif et 100 € par mois (soit 3,30 € par jour). Les demandes sont évaluées par les assistantes sociales de l’université et du Crous pour une durée de deux mois renouvelables dans la limite de dix mois.
Les bénéficiaires peuvent être des étudiants boursiers sur critères sociaux, des boursiers des gouvernements étrangers ou encore des étudiants venant de perdre leur bourse.

Pour en savoir plus