Université de Lausanne - UNIL

Unicentre
CH-1015 Lausanne
Suisse

Tél. +41 21 692 11 11
Fax  +41 21 692 26 15


De nouvelles découvertes sur le VIH

De nouvelles découvertes sur le VIH

S'il n'existe toujours pas de remède contre l'infection VIH, c'est notamment en raison de la cible visée par le pathogène. Le virus du sida infecte en effet les cellules du système immunitaire, qui normalement activent la réponse capable de stopper l'infection. Ces cellules sont un type de globules blancs appelés lymphocytes T CD4, dénommés ainsi car ils portent la protéine CD4 à leur surface. Comment le virus du sida parvient-il à infecter les lymphocytes T CD4? Cette question demeurait jusqu'à présent un mystère. Celui-ci est désormais élucidé par l'équipe de chercheurs internationaux.

Les cellules dendritiques, gardiennes de notre immunité....

Lorsqu'un pathogène entre dans notre corps, les cellules dendritiques jouent un rôle essentiel dans l'activation de la réponse immunitaire. Elles agissent en patrouillant dans notre organisme et en capturant les agents infectieux qui nous envahissent afin de les livrer aux cellules T responsables de détruire les microbes. «Le VIH a cela d'ingénieux qu'il est capable de détourner les cellules dendritiques à son avantage en s'y faufilant, sans pour autant les infecter, et en les utilisant pour l'acheminer vers ses cibles principales, les lymphocytes T CD4», résume Amalio Telenti.


Pour lire la suite de l’article


Crédit photo : anqa via photopin cc