Université de Lausanne - UNIL

Unicentre
CH-1015 Lausanne
Suisse

Tél. +41 21 692 11 11
Fax  +41 21 692 26 15


Fourmi de feu

Fourmi de feu

La fourmi de feu, Solenopsis invicta, qui tient son nom des brûlures impressionnantes qu'occasionne son venin toxique, a commencé à dévoiler ses secrets en 2011 lorsque Laurent Keller et le SIB ont séquencé son génome. Depuis, ces chercheurs ont pu étudier ses gènes de plus près et découvrir un «chromosome social» qui permet d'expliquer pourquoi certaines colonies abritent une seule reine alors que d'autres en comptent plusieurs.

Cette découverte peut contribuer à trouver des parades génétiques pour lutter contre ces fourmis dont les immenses colonies occasionnent des dégâts ravageurs aux Etats-Unis, en Australie ou encore en Chine. Les nombreuses techniques mises en oeuvre pour lutter contre cette espèce ravageuse se sont avérées jusqu'à présent inefficaces et il devient urgent de développer des approches alternatives.

Pour en savoir plus

Crédit photo : swanksalot via photopincc