Formations

Des histoires de famille pour apprendre à écrire

L'Université de Sherbrooke présente un programme pour accueillir les enfants non francophones.

le 17 septembre 2014 | Dernière mise à jour de l'article le 09 décembre 2014

Université de Sherbrooke

2500, boulevard de l'Université
Sherbrooke Québec
J1K 2R1

Tél: 819 821-7000

Le Québec accueille chaque année près de 50 000 immigrants indépendants et réfugiés, dont une partie est allophone. Pour les enfants immigrants qui fréquentent l’école primaire et secondaire, l’apprentissage du français est primordial à leur réussite scolaire. Alors comment aider ces élèves en classe d’accueil à relever un tel défi?

Une équipe de chercheurs interuniversitaire et interdisciplinaire, dirigée par la professeure Michèle Vatz-Laaroussi, de l’École de travail social, a mené une recherche-action originale aux effets concluants. Les élèves en classe d’accueil produisent un vrai livre d’histoire de leur famille, moins de deux ans après leur arrivée au Québec. Ce livre, personnel à chaque jeune, est réalisé en classe et écrit en français – mais aussi dans les autres langues de l’enfant. Un projet gratifiant, ludique et authentique où parler de soi et de sa famille devient une source d’apprentissage, de motivation et de fierté.

La recherche repose sur une collaboration inédite entre des enseignants provenant de plusieurs commissions scolaires, des organismes communautaires de soutien aux immigrants ainsi que des universitaires spécialisés en service social et en éducation, dont la professeure Marilyn Steinbach, du Département de pédagogie. Ce projet a bénéficié d’une subvention du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport ainsi que du Fonds de recherche québécois société et culture. Un guide d’accompagnement aux enseignants est maintenant disponible.

 

 

Crédit photo : Digital Media Pro / Shutterstock.com

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur