Formations

"Nous sommes tous des africains! !"

Mieux connaître le passé pour apprendre à mieux gérer l'avenir. Ce que l'on croit savoir et que l'on ne sait pas.

le 04 octobre 2015 | Dernière mise à jour de l'article le 04 novembre 2015

Université de Poitiers

15, rue de l’Hôtel Dieu
TSA 71117
86073 POITIERS Cedex 9
FRANCE

Tél: (33)  (0)5 49 45 30 00
Fax: (33) (0)5 49 45 30 5014

Jusqu'en 1995, les Préhumains n'étaient connus qu'en Afrique du Sud et de l'Est. Depuis leur première découverte en 1925, six genres et au moins une douzaine espèces ont été décrits. La volonté de tester l'hypothèse « East Side Story » (Origine des Hominidés dans la savane Est africaine) (Kortlandt, 1972 ; Yves Coppens, 1983) m'a conduit à initier, dans les années 1980, des recherches paléontologiques à l'ouest de la Rift Valley (Cameroun, Nigeria).

"Dans ce cadre, en 1994, j'ai initié au Tchad la Mission paléoanthropologique Franco Tchadienne. Après vingt ans d'expéditions (1994-2014), plus de 500 sites à vertébrés et 20 000 spécimens du Mio-Plio-Pleistocène ont été découverts au nord Tchad. Dans le secteur fossilifère de Koro Toro, une nouvelle espèce d'Australopithecus a été décrite, la première connue à l'ouest de la Rift Valley (plus de 2500 km). Surnommé Abel, ce nouvel hominidé a été scientifiquement nommé A. Bahrelghazali. Plus récemment, la région fossilifère de Toros-Menalla nous a livré : Sahelanthropus tchadensis (Brunet & al. 2002), surnommé Toumaï et daté à 7 Ma. Il représente le plus ancien Hominidé connu..."

 

Crédit photo : LuFeeTheBear / Shutterstock.com

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur