Formations

Les relations littéraires entre le Québec et les États-Unis

Une conférence sur les relations littéraires entre les deux pays.

le 04 octobre 2017

UQAM - Université du Québec à Montréal

405, rue Sainte-Catherine Est
Case postale 8888, succ. Centre-ville
Montréal (Québec)
Canada
H2L 2C4

Tél.: 514 987 3000

Même si la culture anglo-américaine a souvent été définie comme une menace à la survie de la nationalité canadienne-française, du moins dans le discours de l'élite intellectuelle et cléricale, angoissée par l'exode de la population vers les États-Unis et par la puissance de l'attraction socioculturelle du grand voisin, il existe de nombreux écrivains québécois qui ont choisi, comme Louis Dantin ou Alfred DesRochers, de faire abstraction de cette vision convenue en portant leurs regards vers la littérature de leurs voisins du sud. Beaucoup moins nombreux sont les écrivains américains qui se sont montrés intéressés à la littérature canadienne-française puis québécoise, mis à part peut-être le poète et érudit Henry Wadsworth Longfellow au XIXe siècle et certains écrivains francophiles ou d'origine franco-américaine, comme Annie Proulx, au XXe siècle.

Par Jean Morency, professeur au Département d'études françaises de l'Université de Moncton et spécialiste de la question de l'américanité de la littérature québécoise

Avec Gabriel Anctil, écrivain et spécialiste de Jack Kerouac, et Louis Hamelin, écrivain et chroniqueur littéraire

Durée : 57min


VOIR LA VIDÉO


Crédit photo : Pixabay

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur