En cuisine, Julienne se coupe en quatre, et plus...

Indépendants - Ressources gratuites
  • .

S’il y a Julienne -de légumes- on connait tout autant Charlotte -aux pommes- . Mais il y a aussi des hommes, comme Honoré -le très saint- ou Chateaubriand. Nous éviterons par pudeur, de dévoîler Marie -quand elle est au bain- mais nous rappelerons qu’il y a aussi Suzette -qui fait volontiers la crèpe- et ces belles dames blanches -qui peuvent aussi être noires- tellement belles qu’on en a oublié de leur demander leur prénom. Aahh ! -soupir- Quelle délectation ! Tous et toutes à croquer !

Cette semaine, avec le thème "Goût et saveur"... je ne pouvais tenter qu’une chose : vous présenter la carte des plats de terroirs bien de chez moi. Et le site d’Arnaud, en ce sens, est un incontournable.

Résisterez-vous à la simple lecture des intitulés ?

  • Blancs de veau à la Saint Feuillien (Hainaut)
  • Andouillettes au genièvre (cuisine du Limbourg),
  • Boukètes du Pays de Herve (Herve),
  • Carbonnades flamandes - Recette Fabienne (Est des Flandres),
  • Recette Béatrice, Coq à la brabançonne (Brabant),
  • Côte de porc al’ berdouille (Ville de Mons),
  • Contre-filet aux échalotes et à la trappiste (Gaume),
  • Escalopes à la Rodenbach (Sud des Flandres),
  • Lapin à la tournaisienne,
  • Lapin à la crème (recette de Pierre Rapsat),
  • Matouffé (Liège / Luxembourg),
  • Poulet sauté à la gueuze (Bruxelles),
  • Rastons al’ petote (Borinage),
  • Stoemp Grand-mère (Hainaut),
  • Roulades de chicons de la botte du Hainaut (Chimay),
  • Tarte al Djote (Nivelles),
  • Waterzooi Gantois, Waterzooi au poulet (Gand)...

Une des tendances de la gastronomie belge est cette cuisson mijotée, arrosée de bière artisanale. Les intitulés sont donc des plus savoureux, même si, pour l’étranger, ils demeurent quelque peu hermétiques. Chimay, Rodenbach, Saint Feuillen... des bières donc ! Mais aussi berdouille, boukète, djote, matoufé, petote, raston, stoem, waterzooi... des mots de patois, flamands, wallons ou bruxellois. Et puis des termes de cuisine qui sont propres à nos pratiques : "chicons" pour "endives" est l’exemple le plus classique.

Et cette liste ne vous a encore rien dit des desserts :

Beignets du carnaval (Hainaut), Crème brûlée aux fraises (Namur/Wépion), Glace au Speculoos (Recettes bruxelloises), Macarons de Beaumont (Hainaut), Pain d’épice (Dessert de Flandres Orientales), Pudding bruxellois (Bruxelles), Tarte ardennaise au fromage (Ardennes), Tarte au riz et Tarte au sucre (Namur), Tartine beurrée à la cassonnade (Flandres occidentales)...

Réalisée avec des produits régionaux simples, pour un coût final des plus corrects, la cuisine belge avoue ses accents culturels variés. Flandres, Wallonie et Bruxelles font de cette carte un menu appétissant que vous ne manquerez pas d’assortir d’une bonne bière artisanale, comme on en produit beaucoup au pays de Manneke pis