SimAgri donne la possibilité aux internautes de gérer une exploitation agricole. Avec plus de 20 000 joueurs actifs, les interactions sont assurées.

Dans la simulation, le joueur doit s’occuper de sa ferme en nourrissant ses animaux, en cultivant ses champs, en construisant des bâtiments et en achetant du matériel.

Nouvelle génération de jeu d’élevage virtuel, la conception du moteur et de l’interface ont été étudiées pour rendre le jeu le plus réaliste possible. Chaque joueur est libre de ses actions et peut ainsi choisir sa propre orientation au sein de la communauté, avec ses amis, ses employés et ses ressources.

Les connaissances personnelles des créateurs du jeu et le travail de documentation sur le monde agricole ont permis de recueillir les informations nécessaires à la création du jeu.

À l’essai

L’inscription se fait rapidement, on reçoit son budget, on a choisi sa région et son type d’exploitation et le jeu commence... en fait rien ne se passe si vous ne faites rien.

Bon, entre plusieurs options, j’ai choisi une ferme de chèvres au pied des Pyrénées... ça me prend des chèvres. J’achète des chèvres. Bien. Quoi ? Il me faut les transporter ? Bon ça me prend une remorque, un tracteur... j’achète. Les chèvres sont rendues à l’étable, ouf.

Qu’ont t’elles à bêler ? Elles ont faim et soif.... il faut les nourrir, il faut acheter le foin, j’achète, plus une remorque à foin. Zut la remorque que j’ai acheté n’est pas assez forte pour transporter les nouvelles balles de foin rondes, je dois en acheter une autre. Le budget fond à vue d’oeil.

Et ensuite il faut les traire, recueillir le lait dans des contenants qu’il faut acheter, puis vendre le lait... puis le fumier à ramasser et à épandre, puis quoi encore.... la vie de fermier.

Bref, on apprend plus en quelques minutes que pendant des heures et des heures de blabla ou de visionnement de reportage. Elle est vraiment bien faite cette simulation, par des gens d’expérience visiblement !

SimAgri propose donc au joueur :

  • de vrais constructeurs de matériels agricoles (Claas, John Deere), dans un vrai marché,
  • plusieurs espèces et races d’animaux (vache, cochon, lapin, chèvre)
  • d’agrandir sa ferme en construisant des bâtiments (hangar, porcherie)
  • de cultiver ses champs (blé, prés, maïs)
  • l’influence de la météo sur la pousse des cultures
  • une interactivité avec les autres fermiers (achat en commun, commerce)
  • de s’occuper de ses animaux (nourriture, litière, insémination...) et aussi
  • de tenir compte des coûts de carburant pour le matériel roulant et
  • un service de mentorat pour les nouveaux joueurs.

Si le rôle du fermier ou de l’éleveur ne vous plait pas tant que ça, vous pouvez plutôt prendre celui de :

  • transporteur : gérez vos camions, vos chauffeurs, etc... ou
  • concessionnaire de matériels agricoles : distribuez les vraies marques, trouvez des clients, etc... ou
  • gérant d’un centre d’inséminations artificielles : passez des contrats, faites des prélèvements, etc...

L’accès est gratuit mais un abonnement trimestriel est proposé pour accéder à la totalité du jeu, ceci garantit aux joueurs une certaine qualité de services (pas de publicité). La participation demandée tourne autour de 2 euros. Rien pour se ruiner.

SimaAgri - Recommandé à tous, pas juste pour les fermiers!

Sujets :
Alimentation Agriculture - Plantes Élevage - Animaux Jeux informatiques