L'Olympe et le droit du travail français

Un jeu puisant dans la mythologie grecque pour acquérir des notions sur le droit du travail français

Sociétés
L'Olympe et le droit du travail français

Le code du travail français est un ouvrage long et indigeste. Et même si l'on souhaite se cantonner à la connaissance des lois et règlement régissant son propre statut, l'on est fréquemment découragé par la complexité du vocabulaire et les renvois incessants d'un article à l'autre.

Pourquoi alors ne pas rendre la potion moins amère en lui ajoutant quelques éléments ludiques ? Le studio 3Dduo avec le soutien, entre autres, du Pôle Images Nord-Pas de Calais a créé un serious game sur les droits du travailleur. Le jeu aborde deux thèmes : le licenciement et le statut d'auto-entrepreneur. Son originalité : l'action se déroule dans la Grèce Antique.

Dans le premier épisode, le joueur interprète Xanthos, un sculpteur que Poséidon « engage ». En effet, le dieu des mers est furieux de voir la déesse Athéna honorée par les humains qui lui ont bâti une ville (Athènes). Conséquemment, il demande au sculpteur de lui construire un temple dans les 4 mois à venir. Le pauvre Xanthos n'a cependant aucune connaissance en architecture ou en bâtiment. Ainsi, Poséidon, plutôt de mauvaise foi, cherchera constamment à le licencier même lorsque son employé atteindra ses objectifs. Heureusement pour Xanthos, Thémis, la déesse de la justice, le préservera du licenciement abusif.

Xanthos aura trois missions. La première sera d'associer des termes liés à la mise à pied pour créer les colonnes du temple. La deuxième sera de sculpter la statue de Poséidon en burinant les statuts protégés du licenciement. Enfin, la troisième sera de colorer ladite statue en accumulant suffisamment de peinture. Pour y arriver, il faudra répondre à des questions sur les lois entourant le licenciement. Une tâche difficile puisque Xanthos n'aura droit qu'à 6 erreurs par jeu. S'il échoue, il devra recommencer depuis le début, même s'il était parvenu jusqu'à à la troisième mission.

Le deuxième épisode met le joueur dans le rôle de Thémis elle-même. Zeus est inquiet de voir les humains, les demi-dieux et les dieux comme Héraclès et Athéna démarrer des activités commerciales. Pour éviter un chaos total, Thémis propose au Dieu suprême de l'Olympe de créer un code régissant le statut d'auto-entrepreneur.

Là, encore, la déesse de la justice devra passer par 3 étapes. Dans la première, elle devra déterminer par le biais d'un jeu de mémoire les métiers qui ont droit à ce statut. Dans la deuxième mission, elle devra retrouver tous les avantages de l'auto-entrepreneur dans un labyrinthe gardés par des Minotaures. À la manière de Pac-Man, elle devra ramasser tous les documents dans chaque partie du labyrinthe, utiliser des épées pour éloigner ou éliminer les dangereuses créatures et sortir du dédale en perdant le moins de vies possible. La dernière étape de Thémis est d'établir les démarches administratives liées au statut d'auto-entrepreneur. Pour y arriver, elle devra marcher sur les dalles appropriées pour atteindre la fin du jeu. Attention à ne pas trop se tromper, car après cinq vies, la déesse devra tout recommencer!

Olympe réussit son pari de captiver le joueur grâce à des graphismes en dessins animés bien faits, des doublages de bonne qualité, une difficulté assez bien dosée et des mécanismes de jeu assez simples. Une belle idée que de mélanger l'univers de l'Antiquité grecque avec le droit actuel des travailleurs et auto-entrepreneurs français.

Niveau : Populaire

Sujets :
Ressources humaines Droit civil Emploi - Travail - Chômage Jeux informatiques

Mots-clés :
Serious Game ,
Emploi ,
Licenciement ,
auto-entrepreneur ,
Droit du travail