Jouer pour aider à lutter contre le cancer

Un jeu sérieux dans la lignée de Phylo ou Foldit pour alimenter la recherche sur les tumeurs

Sociétés
Jouer pour aider à lutter contre le cancer

Si on avait dit que le jeu vidéo permettrait de découvrir une protéine du VIH que les chercheurs tentaient de trouver depuis des années, personne n'y aurait cru. Et c'est pourtant ce qui est arrivé avec Foldit. Conséquemment, cette expérience de crowdsourcing par le jeu a inspiré d'autres équipes de recherche médicale, et en particulier une équipe du MIT qui a créé Nanodoc. Il s'agit de contribuer à la recherche sur les nanoparticules et leur influence sur les cellules saines ou cancéreuses.

Le joueur devra donc éliminer des tumeurs. Pour y parvenir, il lui sera demandé de créer des nanoparticules afin que les organismes cellulaires malsains disparaissent. Au départ, le jeu apprend simplement à régler le dosage pour supprimer les tissus carcinoïdes sans trop faire de mal aux cellules saines. Puis, il devra agrandir ou réduire les nanoparticules, leur ajouter des éléments pour attaquer l'intérieur des tumeurs, etc.

Rapidement, le jeu devient plus complexe et il faudra prendre en compte de plus en plus de variables. Malheureusement, queleques défauts d'ergonomie compliquent certaines manipulations. Par ailleurs, le jeu demande une bonne connaissance de l'anglais. Il est néanmoins très addictif et d'autant plus motivant que le simple fait d'y jouer aide à la recherche sur le cancer. De plus, Nanodoc devrait s'améliorer dans les prochains mois, les concepteurs voulant même que les joueurs créent leurs propres niveaux pour les proposer à la communauté et alimenter la recherche.

Niveau : Universitaire

Sujets :
Jeux informatiques Méthodologie d’étude et de recherche Médecine - Pharmacie

Mots-clés :
Jeux ,
Serious Game ,
Aide à la recherche ,
Recherche médicale ,
cancer ,
MIT ,
Corps