Jouer à débusquer la nouvelle et la partager à des lecteurs

Un serious game pour apprendre les nouvelles réalités du journalisme à l'ère des réseaux sociaux

Sociétés
Jouer à débusquer la nouvelle et la partager à des lecteurs

Le secteur de l'information s'est profondément transformé depuis qu'Internet s'est popularisé. Les réseaux sociaux ont permis de partager plus facilement les informations, certes, mais cela exige donc plus de prudence de la part des journalistes. Très facile de se faire avoir par une information semblant légitime, mais au bout du compte, fausse.

Dans ce contexte, le site France Tv Éducation - anciennement Curiosphère - a voulu enrichir son offre de serious games avec un jeu pour préparer les chasseurs d'info de demain à discerner l'information pertinente de celle inexacte ou peu importante.

Dans «Chasseurs d'infos», le joueur interprète un jeune homme qui cherche une vocation. En se connectant à un réseau similaire à Twitter, il découvre une foule d'informations et de nouvelles et se rend compte qu'il aimerait être journaliste et rapporter ces histoires. Il fera ses premières armes sur un blogue personnel. Il jettera son dévolu sur un sujet et sélectionnera des informations en lien avec ce thème pour devenir une référence auprès des internautes.

Le jeu le représente ensuite quelques années plus tard, alors qu'il est engagé dans un journal. Il apprendra non seulement à choisir ses sujets, mais à vérifier les informations avec des experts et aussi à réviser la pertinence des individus diffusants sur Internet.

En fin de partie, le joueur sera même mandaté pour être le rédacteur en chef temporaire du quotidien. Il faudra donc trier ce qui est digne d'être à la une (généralement des primeurs), remplir les autres sections, etc.

Pour chaque chapitre de l'histoire, il y a un temps imparti. C'est-à-dire qu'au début, le joueur a une banque de temps et chaque action (vérifier une information, une source, écrire un texte, etc.) en soustrait. Le but est d'être le plus productif et pertinent dans la période donnée.

Une bonne initiation

Le jeu est de bonne facture et enseigne bien aux jeunes gens non seulement le métier de journaliste, mais aussi à inspecter l'origine des sources de ce qu'ils lisent sur Internet.

Seul petit problème : l'interface qui reprend celle d'un ordinateur peut parfois devenir bordélique avec toutes les fenêtres ouvertes. Il est possible de les fermer, heureusement, et de les ouvrir à nouveau avec la barre de tâches au bas de l'écran, mais le jeu ne l'indique pas très bien.

Niveau : Secondaire

Sujets :
Journalisme - Reportage Internet - Médias interactifs Édition - Imprimerie - Typographie Réseaux sociaux Techniques de veille

Mots-clés :
Journalisme ,
Serious Game ,
Twitter ,
Réseaux sociaux ,
Édition ,
blogue ,
Jeu sérieux ,
Internet