Énergie : le mieux n'est pas l'ennemi du bien

Découvrez comment des petits villages au Chili tirent parti de leur environnement, dont le soleil, pour s'alimenter en énergie.

Institut national de recherche en informatique et en automatique - INRIA
  • Domaine de Voluceau
    78150 Rocquencourt

    Rocquencourt - B.P. 105
    78153 Le Chesnay

    Tél.: 33 1 39 63 55 11

Énergie : le mieux n'est pas l'ennemi du bien

Petits villages perdus au milieu du désert d’Atacama, au Chili. Une éolienne, des panneaux solaires et un générateur diesel permettent de survivre dans cet environnement hostile. Mais ici, « faire au mieux » prend tout son sens : pour être certain de consommer intelligemment, l’optimisation aide ces « microgrids » à valider leur schéma de fonctionnement.

Et ce n’est qu’une des applications en énergie de cette discipline des mathématiques. Chercher la meilleure décision en fonction de contraintes s’applique aussi dans la production, avec l’amélioration d’un bioréacteur où des bactéries digèrent des algues pour produire du gaz. Mais aussi pour la nage de micro organismes qui ont besoin d’économiser leur énergie pour circuler dans notre corps.

 

Crédit photo : Anton_Ivanov / Shutterstock.com

Niveau : Universitaire

Sujets :
Électricité - Énergie - Pétrole - Gas Génie - Ingéniérie

Mots-clés :
Énergie ,
Énergie Solaire ,
INRIA ,
Ingénierie Sociale