Un jeu de rôle sur le harcèlement à l'école

Le harcèlement sous tous ses angles dans ce serious game conçu par des collégiens

Sociétés
Un jeu de rôle sur le harcèlement à l'école

Nous aimerions tous que l’école soit un lieu apaisé où les élèves vivent en harmonie et se concentrent sur les études. Ce n’est hélas pas toujours le cas. Jeunes comme adultes subissent des situations de harcèlement dans leur milieu de vie.  Comment les sensibiliser à cette violence et éviter qu’elle se perpétue? La plus récente initiative en la matière est un serious game, conçu par le Conseil départemental Jeunes du Tarn.

Le harcèlement sous tous ses angles

Dans #arcel’g@me, le joueur choisit parmi quatre personnages. Trois d’entre eux se retrouvent dans une situation de harcèlement classique à l’école. Il y a Xavier qui est un jeune homme plutôt doué en classe qui se fait harceler par Léa pour cela et Tom, un autre collégien qui assiste à ses événements et ne sait quoi faire de la situation. Chacun des personnages se verra confronté à des choix. Chacun d’eux aura un impact sur le sentiment des autres. Le but étant de rendre son protagoniste le plus heureux possible. Ainsi, on voit le problème de l’agressivité du harceleur, la soumission ou l’acceptation de la situation de la victime et la fuite du témoin. Et surtout, le jeu propose des solutions pour chacune de ses parties.

Victor, le dernier personnage, est quant à lui témoin de cyberintimidation. En effet, un de ses amis a mis en ligne une photo de son ex-petite amie où figure de la nudité partielle pour l’humilier. Comment réagira le jeune homme? Laissera-t-il cela faire ou dénoncera-t-il ces agissements?

Une ressource pour les classes

Le jeu se veut donc un accompagnement pour aborder en classe le thème du harcèlement et du cyberharcèlement. En effet, il a été développé dans l’idée que les collégiens y jouent seuls ou en équipe et puissent discuter de chaque situation et des impacts des différents choix avec leurs camarades et leur professeur. D’autant plus que le jeu est court et se veut donc facile à intégrer en classe avec une activité avant et après la session de jeu.

Le site contient aussi des références supplémentaires qui sont des capsules vidéos (publicités et témoignages) sur le sujet. D'ailleurs, il y en a une interactive (qui doit être jouée sur ordinateur) très intéressante où là, encore, l’internaute interprète la victime ou deux témoins d’une scène de harcèlement sexuel dans un autobus. En somme, #arcelg@me est un bon outil à intégrer en classe pour lutter contre le harcèlement, en autant qu'il y ait un accompagnement pédagogique après la partie.

Niveau : Secondaire

Sujets :
Entraide - Coopération Jeux informatiques Internet - Médias interactifs Psyché Ressources pédagogiques pour le primaire et le secondaire

Mots-clés :
Psychologie ,
harcèlement ,
Harcèlement sexuel ,
Collège ,
Internet ,
Serious Game ,
Jeu sérieux ,
Danger