Le pouvoir de l'architecture inclusive

Comment la ville peut changer notre perception de la vie.

Sociétés
Le pouvoir de l'architecture inclusive

Pouvons-nous penser la ville comme un livre qui serait écrit sans cesse, sans jamais perdre ses premiers chapitres? Même avec les blessures du passé, les interprétations du présent, de la place pour les nouvelles idées, même celles qui n'ont pas encore germées? 

À travers son expérience de la perte d'une ville et ayant conscience des enjeux, l'architecte Arna Mackic raconte l'importance d'inclure les citoyens dans l'écriture de la ville et de les inviter à ajouter leurs lignes à l'histoire. En designant des espaces publics communs et en partageant des points de référence, il est possible de lier les gens en un même endroit. 

Arna Mackic est originaire de Bosnis-Herzégovine. En 1993, alors qu'elle n'avait que 5 ans, elle a fuit la guerre avec ses parents et frères et soeurs. Ils se sont construit une nouvelle vie aux Pays-Bas. À leur arrivée, ils ont été placés en centre d'accueil pour réfugiés. Elle a gagné un concours de dessin organisé par Vluchtellingenwerk en dessinant l'ancien pont au-dessus de la rivière Neretva à Mostar. Elle travaille aujourd'hui en tant qu'architecte spécialisée en reconstruction.  

Durée : 11min05

 

Crédit photo : Pixabay

Niveau : Populaire

Sujets :
Architecture Culture - Nation

Mots-clés :
Société ,
Architecture ,
TED ,
Architecture Inclusive