Des créateurs de nuages de mots à la portée de tous

Les applications permettant de créer des nuages de mots se multiplient sur la toile.

Sociétés

Recommander cette page à un(e) ami(e)

Des créateurs de nuages de mots à la portée de tous

L'esthétique du nuage de mots en a fait un outil populaire : des dizaines, voire des centaines de mots sont agencés de manière à ce qu'ils composent une image dans laquelle les mots apparaissant les mieux soient aussi les plus employés. Une carte visuelle qui fait l'affaire de bien des internautes qui peuvent, en cliquant sur les termes, continuer de fouiller le sujet sur les moteurs de recherche, ou connaître en un clin d'oeil les termes les plus employés dans un texte donné.

 

Voici déjà quelques temps, nous vous avions parlé de Wordle qui est sans doute la plus populaire des applications utilisées pour créer des nuages de mots. Wordle n'est plus seul à proposer ce service. Certes, les applications présentées dans cet article sont en anglais, mais les termes sont assez faciles à comprendre et la langue de l'interface ne devrait pas compliquer leur utilisation.

 

Du plus simple au plus complet

 

L'objet le plus simple à utiliser est certainement Yippy Cloud Creator, qui crée un nuage de mots à partir des recherches effectuées sur la toile. Il suffit d'entrer une requête d'un ou plusieurs mots comme sur un site de recherche et de cliquer sur le bouton Create. Un aperçu du nuage de mots apparaîtra et, si le résultat est satisfaisant, l'internaute pourra copier le code HTML du nuage créé pour l'intégrer à son site Internet. On peut également choisir la couleur de la bordure et celle des mots intégrés au nuage. Les requêtes peuvent être effectuées en n'importe quelle langue, même si les requêtes en anglais donnent les résultats les plus précis. Yippy comporte malgré tout deux défauts : il ne prend pas en compte les lettres accentuées (par exemple, le mot "élections" se transforme en "lections"), et il effectue les recherches sur les pages les mieux indexées du web. Impossible donc de limiter le corpus à une page ou un texte en particulier. 


Tagul est plus intéressant à ce niveau. Après une inscription gratuite, l'utilisateur pourra concevoir un nuage à partir d'un texte, d'un hyperlien ou d'une série de termes sélectionnés. Après avoir obtenu un premier résultat, il pourra filtrer les mots communs comme les déterminants, les conjonctions, les pronoms, etc. Il lui faudra aussi choisir l'apparence du nuage (sa forme, sa taille, le nombre de mots-clés et leur orientation, etc.), la police de caractères et la couleur des termes, entre autres. Après avoir visualisé et modifié son nuage, l'utilisateur pourra le sauvegarder sur le site pour ensuite l'enregistrer en tant qu'image, le placer sur une page Web ou partager un lien menant directement à son nuage. Comme Yippi, Tagul décode mal les accents et particularités de la langue française. Par exemple, le terme « aujourd'hui » sera décomposé en « aujourd » et « hui ».

 

Tagxedo, est l'application qui offre le plus grand nombre de possibilités de sources. Le choix est vaste :

 

  • Hyperliens

  • Comptes Twitter

  • Compte Del.icio.us

  • Fils d'actualités

  • Requêtes de recherche par mots-clés

  • Fils RSS

 

À partir de ces sources, il suffit de choisir un aspect, l'orientation des mots (horizontale, verticale ou les deux), une police de caractères et un style graphique pour voir apparaître l'outil d'édition. En effet, une fois le nuage créé, il peut être encore être modifié. Parmi les options les plus intéressantes, on notera celle qui permet d'éliminer les mots les plus courants. On peut également modifier la forme du nuage, en l'adaptant à une image chargée depuis son ordinateur. 

 

Sur la page Facebook du site sont affichés de très beaux exemples basés sur la politique ou les produits culturels à la mode. Évidemment, les francophones voulant se servir de la fonction « requêtes de recherche » seront déçus de constater que les résultats seront majoritairement en anglais. Mieux vaut alors aller directement à partir d'un site Web ou d'un compte Twitter francophone. Néanmoins, Tagxedo est efficace, permettant de créer un nuage de mots-clés unique. L'utilisateur pourra l'exporter sur son site, le sauvegarder en fichier image ou sur Tagxedo.

 

Les internautes ont donc un choix élargi de créateurs de nuages de mots. On regrettera qu'ils soient mieux adaptés à l'anglais qu'à toute autre langue mais ces outils flexibles conçoivent de superbes cartes lexicales qui agrémenteront votre site.

 Source : 

« Trois outils pour créer des nuages de mots », Activeille, 19 janvier 2012.

Sujets :
Internet - Médias interactifs,
Réseaux sociaux,
Outils graphiques

Mots-clés :
Nuage,
Mots,
Internet ,
Outils,
Réseaux Sociaux