Le meilleur des maps

Les solutions logicielles plébiscitées par les internautes pour l'édition de cartes heuristiques dans un contexte de surcharge logicielle

Sociétés

Recommander cette page à un(e) ami(e)

Le meilleur des maps

La profusion logicielle en matière de mindmapping continue d'être particulièrement active à en juger par la création soutenue d'applications dédiées à cette technique sur le marché. Il y a en effet une offre pléthorique d'outils à disposition des usagers du numérique, ce qui a amené de nombreux contributeurs (dont Thot ) à présenter certains de ces produits au cours des derniers mois.

Quatre grandes catégories de produits peuvent être actuellement distinguées :

  1. Les logiciels classiques en installation locale ou en version portabilisée (FreeMind, XMind, MindMaple)
  2. Les plateformes en ligne autonomes (Mindomo, Framindmap)
  3. Les applications web fontionnant avec des services tiers (ex : Google Drive) pour faciliter par exemple le partage des cartes (MindMup)
  4. Les outils dédiés aux appareils nomades (SchematicMind, iThoughts)


Un sondage de l'excellent site Lifehacker mené en avril 2013 fait ressortir les 5 meilleures applications de mindmapping retenues par les différents répondants à l'enquête en ligne. Si on n'est pas réellement surpris du positionnement de Mindjet, XMind, FreeMind et MindNode dans le palmarès (sans oublier MindMeister ou Scapple qui se hissent dans les 10 premiers résultats), on s'étonne davantage de voir apparaître Coggle, application web en version bêta, l'occasion de s'attarder quelques instants sur cet énième outil de création de cartes mentales qui n'est pas dénué d'intérêt.

Une interface sobre et gratuite

Coggle n'est pas à priori un produit révolutionnaire. Comme pour la plupart des solutions de mindmapping, on retrouve un certain nombre d'attributs habituellement proposés par ce type de service en ligne (auquel on se connecte via un compte Google). La construction de l'arborescence se fait de manière intuitive avec une totale maîtrise de l'emplacement des différentes branches. En revanche, aucune option ne permet actuellement d'équilibrer la map si besoin. L'application semble à première vue assez limitée dans ses fonctionnalités. La consultation de l'aide accessible via le point d'interrogation permet cependant de guider plus précisément l'utilisateur et de découvrir un ensemble appréciable de possibilités :

  • Liste de raccourcis clavier
  • Historique des révisions
  • Insertion de liens hypertextes grâce à la syntaxe [description] (URL)
  • Support partiel de LaTex et Markdown
  • Zoom
  • Export de la carte aux formats PNG et PDF
  • Édition collaborative de la carte


Certaines options annoncées dans l'aide comme le glisser-déposer d'images en résolution réduite n'ont pu être vérifiées de même que l'import de fichiers .TXT. En conclusion, en tenant compte de la jeunesse du produit, Coggle est un outil gratuit plutôt intéressant se rapprochant du point de vue de ses fonctionnalités actuelles de Framindmap et de MindMup. Un exemple de réalisation sommaire est visible à cette adresse. En toute logique, il faudra donc au final patienter quelques temps, comme pour MindMup, avant de disposer d'une version pouvant satisfaire les besoins des mindmappers aguerris et profanes. 

Une redondance logicielle

Cela étant dit, on ne peut s'empêcher de remarquer que les outils de mindmapping évoluent peu dans leur conception à l'exception notable de certains comme iMindMap dans sa version professionnelle payante. La majorité de la production logicielle propose certes les fonctionnalités de base incontournables et nécessaires pour l'élaboration des cartes mais peu de solutions proposent par exemple des avancées réelles en matière de diffusion et de présentation dynamique des réalisations cartographiques (à noter cependant le mode diaporama d'iMindMap et le partage des cartes grâce à l'option du PDF interactif sous Mindjet). On observe davantage en général un égrenage de subtilités applicatives qui ne révolutionnent pas en profondeur le fonctionnement des outils. Il ne s'agit pas d'ajouter des couches fonctionnelles supplémentaires de manière systématique car on risque alors d'accroître plus encore la surcharge informationnelle que les applications de mindmapping sont justement censées endiguer et maîtriser, mais de s'intéresser aujourd'hui, comme certains déjà, aux modes de restitution et de partage des cartes réalisées.

Sources

Test de Coggle sous Firefox 20.0.1

Facebook : https://www.facebook.com/coggleit

Twitter : https://twitter.com/CoggleIt

Vignette : map créée sous Coggle

Sujets :
Applications - Bureautique ,
Infographie - DAO - Design web ,
Outils graphiques

Mots-clés :
mindmapping,
Sélection