Apprendre l'anglais gratuitement, en jouant et en traduisant des textes

Une plateforme qui enseigne à la fois les bases d'une langue et oblige les usagers à les pratiquer par la traduction de textes. Le tout avec des mécanismes ludiques!

Sociétés

Recommander cette page à un(e) ami(e)

Apprendre l'anglais gratuitement, en jouant et en traduisant des textes

Des solutions en ligne pour apprendre une langue, il en existe des milliers. Quant aux initiatives de traduction en crowdsourcing, elles sont de plus en plus présentes sur la Toile. Une plateforme qui mélange à la fois apprentissage des langues et traduction en crowdsourcing par ses apprenants — le tout en usant de mécanismes de jeux — c'est une première.

Différent et gratuit

C'est exactement ce que propose Duolingo. Lancé en juin 2012, conçu par un professeur de sciences informatiques de l'Université Carnegie Mellon, ce site associe plateforme d'apprentissage d' une langue et traduction en ligne. Duolingo ne contient aucune publicité et aucun service supplémentaire payant. L'initiative a réussi à amasser 18,3 millions de dollars simplement par les dons d'investisseurs croyant au projet. Un investissement qui n'a pas été inutile, car moins de 2 mois après sa mise en ligne, le site avait déjà plus de 300 000 utilisateurs inscrits.

Pour l'instant, les francophones ne peuvent y apprendre que l'anglais. Situation similaire pour les hispanophones et les locuteurs de portugais ou d'italien. En revanche, les anglophones – et conséquemment, tous ceux qui maîtrisent cette langue – peuvent y apprendre le français, l'espagnol, l'allemand, le portugais et l'italien.

Le fonctionnement

Après une inscription sur le site, le nouvel usager se trouvera face à un arbre d'aptitudes. En parcourant les branches de l'arbre, il accèdera à des modules de difficulté croissante.. Ceux qui ont déjà des connaissances dans la langue cible pourront accéder d'emblée à une section plus avancée de l'arbre en se soumettant à un test qui vérifie toutes les notions enseignées dans les modules précédents. L'usager a droit à 3 essais pour ces évaluations. S'il échoue après ces 3 tentatives, il devra alors compléter chaque module pour progresser dans le parcours.

Pour rendre le tout plus addictif, Duolingo utilise des mécanismes ludiques. En effet, chaque partie de module réussi donne des points qui améliorent le niveau du joueur. Les réalisations de l'utilisateur sont soulignés par des trophées. Il y a même une notion de compétition puisqu'il est possible d'ajouter au site ses contacts Facebook, ce qui constitue un élément de motivation. S'il participe quotidiennement à des activités sur le site, l'apprenant recevra des points supplémentaires. 

Sur Duolingo, les exercices sont variés. Certains d'entre eux demandent d'identifier un mot ou de traduire une phrase par écrit, mais l'utilisateur bénéficiera beaucoup plus de l'apprentissage s'il possède un casque d'écoute et un micro. En effet, les modules comprennent de la compréhension et de l'expression orales. Pour rester dans l'esprit du jeu, l'usager n'a droit qu'à 3 vies dans chaque partie d'un module. À la quatrième, c'est fini : il doit recommencer depuis le début. Il est possible de réviser ce qui a été enseigné jusqu'à maintenant par le biais de tests qui reprennent la structure des exercices des modules.

Un modèle économique original

Mais cette section apprentissage n'est que le début de l'aventure. Une fois les unités linguistiques acquises, il est l'heure de les mettre en pratique dans la partie appelée "immersion". C'est celle qui permet aux usagers de Duolingo de traduire des textes de la langue cible vers leur langue maternelle. Chacun décide lui-même ce qu'il est en capacité de traduire dans un texte. Les textes contiennent en effet des éléments qui dépassent le niveau de maîtrise de l'apprenant. Si ce dernier se retrouve bloqué, le site lui offre des suggestions de traduction pour certains mots. Les utilisateurs peuvent également observer les traductions des autres, proposer des améliorations et même fournir des documents pour les faire traduire par la communauté. Là encore, les participations dans cette section donnent des points aux usagers afin qu'évolue leur niveau.

Les traductions collaboratives constituent le trésor de guerre de Duolingo : l'entreprise peut soumettre à la sagacité des apprenants des textes qui lui sont soumis par des entreprises, et facturer le service de traduction à ces dernières. On voit ici un modèle financier particulièrement astucieux : les apprenants bénéficient gratuitement et sans publicité d'un service de haute qualité, et alimentent via leurs travaux pratiques des produits vendables à de tierces parties par l'entreprise. 

Duolingo est donc un produit d'un genre nouveau, à la fois dans les modalités d'apprentissage qu'il propose, et dans son modèle financier. À essayer, absolument !

Références :

Duolingo http://duolingo.com

Navamuel, Fidel. "Duolingo. Apprendre les langues en ligne. - Les Outils Tice." Les Outils Tice. Dernière mise à jour le 22 novembre 2012. http://outilstice.com/2012/11/duolingo-apprendre-les-langues-en-ligne/.

Simonite, Tom. "Duolingo Is a Crowdsourced Translation Service that Teaches French." MIT Technology Review. Dernière mise à jour le 29 novembre 2012. http://www.technologyreview.com/news/506656/the-cleverest-business-model-in-online-education/.

Clabe, Marine. "Duolingo: comment monétiser un service gratuit sans publicité." Le Mag numérique rennais. 10 avril 2013. http://www.lemag-numerique-rennais.com/2013/04/monetiser-un-service-gratuit-sans-publicite-3398.

Sujets :
Enseignement des langues,
Traduction - Interprétation,
Anglais,
Autres langues européennes,
Espagnol,
Français,
Autoformation,
Allemand,
Travail collaboratif

Mots-clés :
Crowdsourcing,
Traduction ,
Mécanique,
Jeu ,
Apprendre l'anglais en ligne,
Cours d'espagnol en ligne,
Allemand,
Italien