Qwant, un moteur de recherche généraliste

Un nouveau moteur de recherche a été mis en ligne au début du mois de juillet. Nous l'avons testé pour vous.

Sociétés

Recommander cette page à un(e) ami(e)

Qwant, un moteur de recherche généraliste

Hors Google, point de salut ? Manifestement, les développeurs informatiques n'en sont pas convaincus. Ils continuent de proposer des moteurs de recherche en espérant se faire une place au soleil à côté du géant de Montain view.

Tout récemment, la société française Pertimm a lancé Qwant, un moteur de recherche qui s'inspire du moteur de Google et entend rivaliser avec lui, tout en s'en démarquant. 

Si le logo de Qwant tel qu'il apparaît qur la page d'accueil ne nous laisse aucun doute sur sa sourtce d'inspiration, le reste de la page est lui tout à fait différent : sous la barre de recherche, une grille colorée propose des images et des mots-clés. Ce sont les requêtes populaires en ce moment sur Qwant. Les icônes placés en haut des images indiquent la catégorie dans laquelle on doit placer chacune d'elle : vidéo, réseaux sociaux, site web, etc.

Une fois votre requête lancée, la page de résultats apparaît. Elle est extrêmement déstabilisante pour tout internaute habitué à utiliser Google. En effet, les résultats sont présentés en quatre colonnes soit, de gauche à droite : 

  • Les sites Web
  • Les articles d'actualité
  • Les messages sur les réseaux sociaux
  • Les sites de shopping

 

Ainsi, en tapant le nom d'une personnalité, il sera possible, par exemple, de voir les sites Internet, les actualités et les messages sur les réseaux sociaux qui la mentionnent, mais aussi des liens vers des produits liés à cette personne vendus sur les sites comme eBay, Amazon, etc. De plus, il arrive qu'une cinquième colonne s'ajoute parfois au milieu des 4 autres. Si la requête figure dans l'encyclopédia Wikipédia, une partie de l'article y sera affichée.

 

On peut affiner sa recherche dans une ou plusieurs des catégories. Il suffit pour cela de cliquer sur la loupe en haut à droite de chaque barre de catégorie, et d'entrer de nouveaux mots-clés. On peut aussi modifier le mode de présentation des résultats, en passant de l'affichage "classique" à l'affichage "mosaïque" (en haut de la page de résultats), ce qui aura pour effet de mélanger les entrées.  

Les utilisateurs de Qwant sont conviés à s'inscrire gratuitement au site. Ils pourront ainsi se créer des listes de favoris, se connecter avec leurs identifiants Facebook ou Twitter pour réagir en temps réel sur les réseaux sociaux. 

 

Beaucoup d'information non triée

En créant ce nouveau moteur de recherche, les concepteurs souhaitaient fournir un aperçu visuel des résultats à une requête. Évidemment, comme le Web croît en continu, cela donne des pages de résultats pas très ergonomiques. On constate d'ores et déjà un gros problème pour l'usager : impossible de modifier la largeur d'une ou plusieurs colonnes. On peut toutefois ne sélectionner qu'un type de résultats en passant en mode mosaïque et en retapant ses mots-clés à côté du nom de la catégorie souhaitée, à gauche de la page.  SI l'on choisit de limiter sa recherche aux médias seulement (images et viodéos), on obtient une mosaïque d'images peu lisibles en finale, et parfois peu pertinentes. les algorithmes de recherche ne sont manifestement pas encore au niveau de ceux de Google. 

Les critiques de Qwant considèrent qu'en fait, le site n'est pas un moteur de recherche, mais un agrégateur. Un sentiment partagé lorsqu'on se met à chercher avec Qwant. Oui, il y a de l'information en quantité phénoménale, mais aucun moyen de la trier, de zoomer sur une catégorie en particulier, d'ajouter plus de critères à sa requête, etc. Conséquemment, il semble impossible d'évaluer la pertinence de l'information retournée. Défaut majeur pour un moteur de recherche!

Il ne faudrait tout de même pas jeter le bébé Qwant avec l'eau du bain. Tout d'abord, parce que le site n'est officiellement ouvert que depuis le 4 juillet 2013. Il pourrait très bien s'améliorer à partir des recommandations des usagers. Ensuite, ce principe d'agrégation pourrait bien intéresser ceux qui veulent suivre en temps réel les contenus sur un sujet donné mis en ligne. Enfin, sur Qwant et contrairement à Google, il n'y a pas de cookies qui notent les requêtes pour faire surgir des publicités contextuelles. Un plus qu'apprécieront ceux qui craignent le côté « Big Brother » du géant informatique.

Références :

Bourbon, Jean-Claude. "Qwant, le nouveau moteur français de recherche." La-Croix.com. Dernière mise à jour : 7 juillet 2013. http://www.la-croix.com/Actualite/Economie-Entreprises/Economie/Qwant-le-nouveau-moteur-francais-de-recherche-2013-07-07-983421.

Qwant. Consulté le 25 juillet 2013. http://www.qwant.com/.

Sujets :
Gestion de l’info - Biblio,
Internet - Médias interactifs,
Réseaux sociaux,
Techniques de veille

Mots-clés :
moteur de recherche,
Réseaux Sociaux,
Google