Airtable : organiser l’abondance

Relier ce qui va ensemble, ne pas tout mélanger

Sociétés
Airtable : organiser l’abondance

Gérer l’abondance prend du temps et c’est ce temps qui devient la ressource rare. Les étudiants d’aujourd’hui sont intensément occupés.  Ce qui ne veut pas dire qu’ils sont efficaces, seulement qu’ils ne s’ennuient pas ou peu.

Entre jouer à des jeux en réseau, à papillonner entre FB, Instagram et Twitter, à suivre des séries sur Netflix, à regarder des trucs sur YouTube ou Periscope, à chercher des infos sur Google, à acheter et vendre sur eBay, Kijiji, Alibaba et autres sites de consommation et aussi à répondre aux nécessités courantes familiales, sociales, administratives, des études ou du travail, il est facile de perdre le fil. Dans cette abondance d’activités, on peut se sentir dispersé, le contraire de concentré, pas «focussé» pour deux sous.

Les concepteurs de Airtable ont compris le besoin et ont créé un outil pour y voir un peu plus clair, pour relier les éléments qui ont un rapport entre eux et à garder séparé ce qui n’en a pas, bref, pour sortir de la confusion.

Souplesse

La meilleure façon de décrire l’outil est celui d’un tableur multimédia en ligne et collaboratif.  Plutôt que de manipuler des chiffres, il organise des éléments de toutes sortes : des noms, des vidéos, des durées, des couleurs, de concepts, des objets, des images, des commentaires, ce que vous voulez et n’importe quoi, sans limite. Si ça se numérise, ça peut être géré et ça peut être relié.

En plus de pouvoir créer sa propre base de données comme on l’entend, plus de 80 gabarits sont proposés, pour à peu près tous les domaines d’activités. De la gestion d’une équipe de sport à celle d’une entreprise, de la tenue d’un inventaire de disques, de films ou d'un cheptel de vaches jusqu’au suivi de ses placements, de l’organisation de ses références de recherche à la planification d’une conférence ou d’un déménagement, de la compilation d’une enquête à l’organisation d’une équipe de vendeurs… on y trouve de bonnes suggestions. On peut aussi y importer des données de tableurs déjà existants et les enrichir.

Là où Airtable se démarque est qu’il permet une gestion dynamique des éléments : la tâche a t’elle été faite ? Untel a t’il été contacté ? La liste de vérification est-elle complète ? Des champs d’ordonnancement peuvent être ajoutés; les listes deviennent ainsi pratiques et fonctionnelles, peuvent être partagées, formatées, insérées…

L’outil demande évidemment un temps de prise en main pour en arriver à déployer tout son potentiel, mais une section formation assez bien garnie est proposée. Le forfait de base gratuit permet amplement d'organiser ses affaires personnelles ou d'une petite équipe.

En somme, on ne garantit pas que vous gagnerez du temps, mais vous serez plus efficace, c’est sur.

Certaines histoires d'utilisation de AirTable sont tout à fait inspirantes !

Niveau : Professionnel

Sujets :
Gestion de projet Applications - Bureautique Gestion de l’info - Biblio Technologies en éducation Utilisation des TICE au primaire et au secondaire

Mots-clés :
Organisation ,
Classement de l'information