Que reprochent les enseignants au Tableau Blanc Interactif ?

TBI, lumière sur son utilisation et sa sous exploitation par les enseignants

Prointeractive, revendeur Promethean
  • ProInteractive

    SARL TSR INFORMATIQUE

    40, rue Baudin

    92400 - COURBEVOIE

    France

    Tel: 01 70 79 07 66

    email: info@prointeractive.fr

Que reprochent les enseignants au Tableau Blanc Interactif ?

Les enseignants critiquent les effets du TBI

Depuis le lancement du plan numérique, le tableau blanc interactif ou TBI reçoit bien des avis peu favorables auprès de certains utilisateurs qui se plaignent de problèmes techniques  mais également de problèmes de santé comme la baisse de l’acuité visuelle, les maux de tête … Ils en jugent le TBI comme responsable.

Ces critiques sont-elles bien fondées ou émanent d’autres facteurs ? Nous tentons d’élucider ces points et apporter des explications sur ce matériel qui reste un bon outil d’aide à améliorer l’apprentissage pédagogique.

Incompréhension dans le processus d'acquisition du TBI

Tout commence par l’identification des réels besoins de l’utilisateur. Souvent, la  première erreur est de choisir le TBI le moins cher en oubliant pour quel usage a été conçu et s’il est destiné, à l’enseignement ou à l’entreprise. Les enseignants étant des professionnels au même titre qu'un banquier, ils ont besoin des meilleurs outils pour fournir les meilleurs résultats.

En outre, le TBI reste un appareil comme un autre pour peu qu'on sache s’en servir, soit l’utilisateur manque de bonne volonté ou tout simplement de compétences. Effectivement, user du TBI à bon escient demande une implication de tous les acteurs pédagogiques : gestionnaires, enseignants, parents et élèves. Cela demande une acceptation même de l’outil dans la salle de classe, sans oublier un temps de préparation pour la prise en main du matériel.

Ici, il s’agit d’une formation sur les pistes d’utilisation intelligente du TBI avec les élèves et non pas seulement connaître les icônes à cliquer pour mettre en marche telle ou telle fonction. Le but est d’informer et de laisser l’enseignant essayer les différentes possibilités qu’offre le TBI, les activités intéressantes à faire, comment favoriser la collaboration en classe, et comment aider les élèves en difficulté grâce au tableau interactif.

En effet, on fournit des outils qui ne conviennent pas aux enseignants en omettant sous prétexte de faire des économies, la case formation à la manipulation qui est une mesure d'accompagnement indispensable pour bien tirer profit du matériel.

Réduction de dépenses au détriment du confort visuel ?

Les élèves sont quotidiennement confrontés aux écrans, que ce soit avec les consoles de jeux, les tablettes, les Smartphones ... L’insertion du TBI en classe n’est pas l’unique raison pour laquelle on constate un nombre croissant de port de lunettes.

Nous pouvons présager une présence plus prononcée des écrans dans les années à venir. La règle étant de ne pas fixer le regard longtemps, il est aussi essentiel de savoir répartir le temps de visualisation des écrans, ce qui est le rôle de l’enseignant et des parents.

Par ailleurs, toujours pour réduire les coûts, certains établissements associent des vidéoprojecteurs ordinaires à un TBI ou encore choisissent un vidéoprojecteur à faible luminosité pour finalement avoir une très mauvaise résolution ou un contraste trop élevée. Il existe des normes d’éclairage à prendre en compte pour que les élèves puissent voir nettement l’écran en salle éclairée.

D’autres enseignants ignorent qu’il faut adapter les documents pour les rendre lisibles du fond de la classe, au moins une taille de police 24 est nécessaire. Pour qu'une leçon passe mieux, l'enseignant doit faire tenir le contenu de la leçon sur une seule page en évitant les signes minuscules qui demandent des efforts aux élèves pour les visualiser.

Problèmes d’installation et de maintenance du TBI

L’installation des tableaux interactifs n'est pas à faire faire par un amateur. L’idéal est de fixer le vidéoprojecteur au plafond et non sur une table face au tableau blanc pour éviter le flash de la lampe dans l’œil mais aussi réduire le dérangement du bruit du ventilateur.

Autre erreur est de penser que le TBI ne nécessite aucune maintenance. A défaut de sa combinaison avec un vidéoprojecteur, il faut au moins prévoir de changer la lampe de ce dernier et de nettoyer le filtre. Et comme tout ce qui touche l’informatique, le TBI s’entretient et requiert alors une maintenance, ne pas oublier d'y consacrer un petit budget.

L’écran interactif après le tableau blanc interactif

Le tableau blanc interactif est l’association d’un tableau blanc et d’un vidéoprojecteur interactif. L'écran interactif est quant à lui la version qui combine ces deux éléments avec les inconvénients en moins (temps de démarrage, bruit de ventilateur, remplacement pièces d'usures)

Les effets collatéraux du TBI sont largement annulés par l'écran interactif; il n'y a que voir l’écran interactif ActivPanel en action, il libère l’utilisateur de l’emprise du vidéoprojecteur et de l’ordinateur grâce à son système d’exploitation intégré. La manipulation tactile directe (annotation, enregistrement, modification …) ; l’augmentation de l’implication des élèves pendant les cours ; et le gain de temps considérable grâce aux ressources intégrées du logiciel interactif ActivInspire conçu pour l’éducation ; tout cela n’est pas une nouveauté pour l’écran interactif. Il supprime plusieurs points négatifs constatés sur un tableau interactif : bruit gênant, ombre portée et point chaud et inconfort visuel.

Désormais, on a un appareil « Plug and Play » facile à installer et prêt à l’emploi. Fini les calibrages, le changement de la lampe, les filtres saturés. Ici l’écran interactif est opérationnel dès son démarrage, l’entretien est quasi inexistant et il possède une durée de vie de près de 50000 heures.

C’est aussi un appareil plus écologique qui fonctionne à l’aide de la technologie LED assurant une consommation d’énergie réduite à environ 50%. Malgré cela, il ne perd pas de sa capacité visuelle grâce à une dalle graphique Full HD à 4K ultraperformante, ultra résistante et traitée anti-reflet et anti-éblouissement. Point important, la luminosité s’adapte automatiquement pour une utilisation prolongée sans risque de fatigue des yeux ou de maux de tête.

 

Au final, le TBI ou écran interactif est un outil intéressant qui apporte beaucoup d’intérêts aux élèves s’il est maîtrisé. Reste aux communes et écoles de revoir les recommandations suivantes pour acquérir le bon matériel adapté à l’enseignement :

  • Impliquer les enseignants pour choisir le matériel adapté à leur utilisation;
  • Choisir un tableau interactif et un vidéoprojecteur avec des caractéristiques performantes au niveau de la résolution et la luminosité;
  • Opter pour un contrat de maintenance du matériel;
  • Ou investir dans un écran interactif;
  • Accompagner les enseignants et leur prévoir une formation de prise en main.

 

 

Retrouvez la gamme des écrans interactifs de promethean chez le spécialiste des solutions interactives promethean www.prointeractive.fr

----------------------------------------------

Consultez nos articles sur les solutions interactives Promethean :

Niveau : Populaire

Sujets :
Alphabétisation - Numératie - TIC Enseignement - Didactique - Pédagogie Technologies en éducation Matériel informatique Utilisation des TICE au primaire et au secondaire

Mots-clés :
TBI,
TNI,
tbi education,
Ecran Interactif,
ecran interactif enseignement,
prointeractive,
accessoires promethean,
tbi promethean,
activboard,
activinspire