Analyses (10)

Didactique (3)

(10)

  • Plagier dans Internet : risques majeurs sur la voie de la facilité

    Il existe une sorte de consensus dans le monde occidental pour bien cerner la paternité d’une idée. Avec les nouveaux outils de copie, ou de captation, la notion de plagiat s’élargit encore. Les universités s’engagent dans une lutte anti-plagiat et communiquent sur les stratégies de repérages des productions plagiées et des pratiques et logiciels pour les déceler.

    Paria.png
  • La vraie-fausse problématique de la protection des idées

    Dans un contexte où les préjugés sur le vol des idées sont tenaces, nourries à tort ou à raison par les porteurs d'idées et leur entourage, Daniel Solis invite à un changement de mentalités.

    idees.jpg
  • Mémoire, plagiat et réseaux sociaux

    Oliver Sacks explore le fonctionnement de la mémoire. Ses conclusions incitent à penser que le fait de copier sur son voisin, fût-il à l'autre bout de la planète, et d'utiliser librement ses découvertes, relève moins d'une défaillance morale que d'une propension au partage et au mélange qui semble aujourd'hui constituer la base de la créativité humaine.

    Oliver_Sacks_at_TED_2009.jpg
  • 10 degrés de plagiat

    Dans une culture de partage et de remodelage, d’enrichissement, de détournement, de co-construction et de tout ce que permet la numérisation et la communication, les frontières du plagiat deviennent floues et mouvantes.  Aussi Turnitin a soumis sa nomenclature des actes de plagiat et les a classé en fonction de la fréquence et de la gravité de «l’intention», telle que considérée par un groupe de 879 éducateurs.

    TablePlagiat.png
  • Triche et plagiat à l'université : Le Cameroun aussi

    Le phénomène du plagiat, courant en littérature, a atteint l'Enseignement supérieur. Dans tous les pays, il sévit et fait l'objet de sanctions sévères. Dans les pays du Sud, il s'amplifie à l'Université où quelques enseignants s'approprient le travail de leurs étudiants. L'installation d'outils anti-plagiat électronique, associée à une véritable formation de tous, profs et étudiants, à la culture de la recherche, pourraient stopper cette épidémie.

Voir la liste

(3)

  • À bas la dissert, vive le blogue!

    La dissertation a longtemps servi de baromètre pour évaluer le niveau d'expression et d'argumentation d'un élève. L'exercice n'excite pourtant guère les apprenants avec ses sujets imposés. Et si le blogue arrivait à conjuguer motivation des élèves et évaluation des compétences écrites, sans même parler de son rôle efficace pour éliminer la plupart des copiés-collés ? 

    dissertation.jpg
  • Nicole Perreault en lutte contre le plagiat électronique

    Connaissez-vous Nicole Perreault ? Sans doute, si vous intéressez à l'actualité TIC au Québec , et sûrement si vous vous sentez concerné par le plagiat dans un cadre éducatif et avez déjà cherché des ressources sur le sujet. Animatrice du Réseau de répondantes et répondants TIC (REPTIC), Nicole Perreault est aussi une auteure prolifique sur le sujet du plagiat à l'ère des technologies de l'information et de la communication.

  • Je suis étudiant, comment éviter le plagiat ?

    Nombreux sont ceux qui ne connaissent même pas les limites et les définitions exactes du plagiat ou de la fraude. Voici des éléments qui vous permettront de vous appuyer sur des travaux antérieurs sans risquer de tomber dans l'illégalité.

Stratégies (1)

(1)

  • Quand la K-POP nous donne des leçons de marketing et management

    Au fond de mon canapé, je m'interroge sur ce qui pourrait dynamiser mon entreprise. «Ecoute de la K-POP, Ça devrait t'inspirer pour tes problèmes de boulot» me conseille ma fille. Et elle me donne un cours de management et de marketing inspiré de la musique pop coréenne... 5 grandes leçons à appliquer immédiatement !

    k_pop_vignette1.jpg

Rencontres (1)

Activités (4) Publications (4)

(1)

  • Michelle Bergadaà : "Le plagiat n'est pas encore suffisamment pris au sérieux"

    Michelle Bergadaà est la spécialiste incontestée de la lutte contre le plagiat universitaire dans le monde francophone. Dans ses analyses, elle dénonce la "peopolisation" de la recherche universitaire, qui incite à publier de plus en plus vite pour conserver une position flatteuse, quitte à faire quelques entorses à la déontologie de la recherche. De passage à Lyon lors des journées du e-Learning en juin 2011, Michèle Bergadaà y a présenté quatre profils de plagiaires. 

    M.Bergadaa.jpg

(4)

(4)