Articles

Publié le 16 mai 2021 Mis à jour le 19 mai 2021

À la découverte de l'observation naturaliste

Décrire, de comprendre et d’expliquer les comportements de l’être humain

Le charivari - https://www.europeana.eu/fr/item/206/item_YIWBRKHKUSP2QQK73RXUOYFXZVNUQE7I

Afin de décrire, de comprendre et d’expliquer les comportements de l’être humain, les chercheurs psychologues ont recours à des méthodes non expérimentales, appelées aussi descriptives par les professeurs Grégoire Borst et Arnaud Cachia (cf. cairn.info). Elles permettent aux psychologues d’étudier le comportement humain, bien qu’elles ne puissent définir sa cause (cf. wikipedia).

Nous nous intéresserons plus particulièrement à l’une d’entre elles, soit l’observation naturaliste. Il s’agit d’un procédé qui consiste à observer des patients dans leur environnement naturel. Mais quelles sont les spécificités de cette pratique et comment la mettre en application ?

Qu'est-ce que l'observation naturaliste ?

L’observation naturaliste est une méthode de recherche pratiquée par les spécialistes en psychologie et en science sociale afin de déterminer les comportements sociaux des sujets au sein de leur environnement naturel.

Les chercheurs pratiquent cette méthode lorsqu’il leur est impossible de réaliser leurs recherches dans un laboratoire, en raison d’un coût élevé ou de l’irréalisme ou de l’aspect immoral de leur étude.

D’après un article de greelane.com, l’observation naturaliste demande uniquement d’enregistrer les sujets dans leur « état » environnemental naturel. Elle ne peut néanmoins être contrôlée afin d’éviter de mener le sujet à changer de comportement due à la transformation de son environnement.

D’après un article de netinbag.com, il est indispensable que les chercheurs demeurent neutres. L’observation naturaliste ne permet ainsi pas aux chercheurs de tester certaines de leurs hypothèses comme ils l’auraient expérimenté dans un laboratoire. 

Comment fonctionne l'observation naturaliste ?

Observer des sujets dans un laboratoire peut amener ceux-ci à ne pas se comporter de manière naturelle. Se sachant étudiés par les chercheurs, les données collectées peuvent se révéler fausses. De même, il peut être extrêmement difficile de récréer un environnement propice à l’étude de certains comportements qui, de plus, peut avoir une influence sur les comportements des sujets. C’est pourquoi l’observation naturaliste est la meilleure solution pour permettre aux chercheurs d’avoir une idée du comportement des organismes qui les intéressent.

D’après amenajari.org, les psychologues peuvent avoir une idée globale du comportement humain en observant leurs patients réagir à certaines situations de leur quotidien. L’observation naturaliste implique d’observer un groupe de sujets sans qu’ils s’aperçoivent de la présence de l’observateur. Elle s’inspire grandement de celle des spécialistes du comportement animal. Néanmoins, l’observation ouverte est la seule autorisée dans l’étude du comportement humain pour des raisons éthiques.

Les avantages de l'observation naturaliste

Cette pratique permet aux chercheurs en psychologie et autres sciences sociales d’avoir un aperçu du comportement naturel des sujets qui les intéressent. Ils obtiennent ainsi des informations précieuses et uniques qu’ils n’auraient pu acquérir au sein d’un laboratoire. En effet, il n’y est pas toujours possible d’étudier certains comportements.

D’une part, les données peuvent être faussées. Un sujet peut, par exemple, changer irrémédiablement son comportement en se sachant observé. D’autre part, certaines études peuvent être contraires à l’éthique. Nous pouvons, par exemple, citer l’étude de la gestion de la violence ou des effets de l’emprisonnement. L’observation naturaliste peut également permettre aux chercheurs de valider une théorie en observant les résultats d’une étude d'abord réalisée en laboratoire, ensuite dans un environnement naturel. 

Les inconvénients de l'observation naturaliste

Cette pratique ne permet pas aux chercheurs de manipuler, contrôler, prédire ou encore d’expliquer certaines variables. Ils ne peuvent également pas déterminer la cause des comportements qu’ils observeront durant leurs études. Il y a aussi toujours un risque que les sujets se rendent compte qu’ils sont observés et, par conséquent, qu’ils modifient leur comportement.

Les études d’observation naturaliste peuvent donc être moins fiables que celles en laboratoire. En outre, les chercheurs peuvent avoir certaines difficultés à tester et prouver leurs hypothèses, car ils n’ont pas la possibilité de mettre en place les conditions expérimentales nécessaires. Ils peuvent également être pressés par le temps et le financement, ce qui rend la mise en place du projet interminable. 

La mise en application de l'observation naturaliste

Il est possible pour les chercheurs d’utiliser certaines techniques afin de collecter des données lors de leurs études d’observation naturaliste. Ils peuvent ainsi prendre en note le compte d’un comportement s’étant produit sur une période donnée (quand et combien de fois ?). Autrement dit, ils peuvent collecter des données quantitatives. Les chercheurs peuvent également faire des enregistrements audio ou vidéo durant leurs observations afin d’avoir la possibilité d’examiner minutieusement certains comportements à un moment donné. 

Les chercheurs ont aussi souvent recours à l’échantillonnage afin de recueillir des informations lorsqu’il ne leur est pas possible d’examiner chaque instant de la vie de leurs sujets. D’après un article de greelane.com, il existe trois types de méthodes d’échantillonnage :

  • L'échantillonnage temporel. Il s’agit de l’observation des sujets par les chercheurs à différents intervalles de temps. Il est possible qu’ils soient aléatoires ou spécifiques. Ainsi, les chercheurs peuvent, par exemple, décider d’observer leurs sujets uniquement le matin de 8 à 10 heures ;

  • L’échantillonnage de situation. Cette méthode permet l’observation des mêmes sujets par les chercheurs mais à travers diverses situations. Ainsi, leurs comportements peuvent varier d’une situation à une autre ;

  • L’échantillonnage d’événements. C’est la sauvegarde de certains comportements par les chercheurs qui vont alors ignorer tous les autres. Autrement dit, ils ne vont au préalable s’intéresser qu’à certains types de comportements dans la réalisation de leur étude.

Il est recommandé aux chercheurs qui souhaitent effectuer des observations naturalistes de concentrer la portée de leurs recherches sur un nombre restreint de comportements, de situations et de questions spécifiques qui pourraient se révéler plus intéressantes à étudier. En effet, il n’est guère possible d’étudier globalement le comportement humain en raison de sa forte complexité.

Illustration : Satirische Zeitschrift, Junger Mann

Sources

Les méthodes descriptives - Les méthodes en psychologie - Grégoire Borst, Arnaud Cachia - Cairn Info
https://www.cairn.info/les-methodes-en-psychologie--9782130633884-page-17.htm

Qu'est-ce que l'observation naturaliste? Définition et exemples - Greelane
https://www.greelane.com/fr/science-technologie-math%C3%A9matiques/sciences-sociales/naturalistic-observation-4777754#:~:text=L'observation%20naturaliste%20est%20une,observ%C3%A9s%20dans%20leur%20environnement%20naturel.

Observation naturaliste en psychologie - Amenajari
https://fr.amenajari.org/articles/psychology/naturalistic-observation-in-psychology.html

Qu'est-ce que l'observation naturaliste? - Netinbag
https://www.netinbag.com/fr/health/what-is-naturalistic-observation.html

Description (AO1) of a Naturalistic Observation- Student psychology Hub

Méthodologie en psychologie - Wikipédia
https://psychologyhub.co.uk/naturalistic-observation-designing-observational-research/

Méthodologie en psychologie - Wikipédia
https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9thodologie_en_psychologie


Mots-clés: Méthodes d’observation

Voir plus d'articles de cet auteur

Pour vous abonner au fil RSS de Thot Cursus, indiquez votre courriel ci-dessous :

Service par FeedBurner


            

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !