Articles

Publié le 07 septembre 2021 Mis à jour le 09 septembre 2021

Biomimétisme et apprentissage du leadership

Inspiration du vivant pour mieux conduire l'action

Oiseaux migrateurs

Qu’est-ce que le biomimétisme ? 

En 1997 Benyus proposait comme définition du biomimétisme :

« Démarche d’innovation, qui fait appel au transfert et à l’adaptation des principes et stratégies élaborés par les organismes vivants et les écosystèmes, afin de produire des biens et des services de manière durable, et rendre les sociétés humaines compatibles avec la biosphère… ».

La légende veut que Georges de Mestral ait inventé le Velcro à la fin des années 40 après avoir dû retirer des graines de bardane accrochées aux poils de son chien.

Le biomimétisme s'inspire des formes adoptées par les êtres vivants; les matériaux et les processus de “fabrication” et enfin les interactions au sein ou entre les espèces, c’est là où il intéresse l’apprentissage du leadership. 

Kalina Raskin du CEEBIOS, fait la distinction entre bio-inspiration et biomimétique. Alors que la bio-inspiration est une démarche pour s’inspirer du vivant, la biomimétique s’inscrit dans une démarche scientifique répondant à la norme internationale ISO 18458 . Cette norme propose une méthodologie 3 étapes comprenant modélisation, abstraction, application. 

Comment la nature peut inspirer le leadership ?

Le biomimétisme est une source pour développer l'intelligence collective et le leadership. Beaucoup de dirigeants s'imaginent être des leaders alors qu'ils ne sont que des chefs, ce qui est un rôle déjà très estimable. Il est insuffisant de disposer des instruments du pouvoir et du commandement pour se prétendre un leader. La possession d'argent, la place hiérarchique reconnue par une ascension sociale, un statut, un diplôme, des faits d'armes, la tradition, la référence à la religion ou la place dans la famille sont des marqueurs d'autorité, mais, n'habilitent pas la personne en tant que leader.

Rappelons que le leader est celui que chacun imite ou suit sans aucune contrainte. Le leader peut se prétendre tel, si les suiveurs le reconnaissent meneur ou influenceur. Il y a bien une construction sociale du leader mais elle dépasse l'affirmation d'un seul pour briller dans les yeux de tous. Cette relation est du même ordre que la relation amoureuse qui ne saurait être imposée, extorquée ou même manipulée, sous peine d'un faux semblant et d’impasses.

La nature trouve de nombreuses voies pour résoudre des problèmes. Le leadership ne fait pas exception. En regardant de près comment les animaux se déplacent en groupe, acquièrent de la nourriture, assurent des médiations entre eux ou initient des interactions entre groupe, il est possible d’imaginer de nouvelles approches pour enseigner et apprendre le leadership. 

Tout a été écrit et pensé sur les leaders mais l'angle ici exploré est celui du vivant. Le vivant est source d'inspiration de formes d'influence et de conduite de l'action. L'observation de la nature est une opportunité de faire grandir notre connaissance des processus de soumission librement consentie.

Les vieilles matriarches éléphantes âgées de 35 à 55 ans guident des groupes dans des espaces arides. Pour cela elles ont la mémoire des chemins et des points d'eaux. Ce savoir vital protège le groupe d'erreur de navigation, ou d'impasses mortelles aux saisons sèches. C’est probablement pour cela que les groupes suivent les plus anciennes. En outre ces vieilles femelles disposent d’un répertoire de ton qui leur permet d’identifier d’autres groupes et de savoir s’ils sont hostiles ou amicaux. Cette capacité leur permet de faire baisser le stress au sein du groupe.

La confiance en soi du lion est sans limite. Il semble nous dire, peu importe ta taille, ton poids, ton intelligence, c’est ta perception de toi qui détermine qui tu es. Le lion a une confiance absolue en ses habilités naturelles et se voit comme un prédateur capable de tuer n’importe quel animal. Mais la confiance ne fait pas tout. La chasse menée par une troupe de lions/lionnes, est marquée par la persévérance, car, dans plus de 86% des cas, la chasse est infructueuse quand il poursuit des antilopes et pourtant des individus singuliers relancent le groupe pour atteindre l'objectif commun. Certains prennent des risques pour se jeter au cou de leur proie encourant plus que tous les autres félins un coup de corne ou de sabot.

Les équilibres sociaux des bandes de singes sont remarquables. À première vue le mâle dominant s'impose et capte pour lui les femelles et la nourriture mais à y regarder de plus près, ce sont plusieurs alliances avec d'autres mâles ou une femelle dominante qui permettent d'influencer le groupe sans même avoir recours à la force. En effet un mâle, même très fort, ne saurait être sans cesse en conflit au risque que pendant une bagarre d’autres lui volent son butin ou jouissent d’une femelle réservée. Il exerce donc une influence en marquant ponctuellement son autorité par un cri ou en rappelant des mâles imprudents à leur rang, mais c’est la plupart du temps en laissant agir d’autres subordonnés que sa position est confortée. Les singes ont une propension à imiter les mâles dominants et à apprendre en groupe

Les oiseaux migrateurs, comme, les oies sauvages ont en partage des capacités de voler sur de longues distances et également de connaître intuitivement leur route. Mais, au regard de l'effort à fournir par l'oiseau de tête qui fend le premier l'air et offre aux suiveurs un effet d'aspiration, une rotation s'organise faisant de chaque volatile le leader du groupe sur une portion du voyage. Un peu à la façon des coureurs cyclistes qui se mettent dans le sillage de leur devancier pour économiser leurs forces sur la durée. C’est toute la colonie qui mène le vol collectif et ajuste trajectoire et vitesse pour les membres les plus faibles.

La fourmilière offre la vision d’un système complexe, capable de fécondité, de création de nouvelles colonies et de régulation de l’espèce depuis des millions d’années. C’est un modèle de leadership holomidal [entier, en réseau], et d’action décentralisée au service de l’intérêt collectif. 

L'autorité utile

À lire ces histoires le/la leader est celui/celle qui apporte aux autres quelque chose qu’ils n’ont pas. Une sécurité, une mémoire sociale, un surplus d’énergie, une confiance en soi et dans la capacité du groupe à subsister, une paix sociale au sein du groupe ou vers l’extérieur.

Dans chaque situation décrite le leader adopte des comportements singuliers dans le groupe et chacun de ces comportements est aussi une source d’apprentissage ou de transmission terriblement utile pour la perpétuation de l’espèce. L’homme est loin d’être au centre de tout; nombre d’animaux ont développé des capacités de faire et d’apprendre ensemble remarquables. La nature est une formidable leçon à ciel ouvert dont nombre de leaders pourraient s’inspirer pour apprendre à conduire avec plus de courage et d'altruisme les affaires dans lesquelles ils s’engagent.

Sources

Exoplatform. 6 leçons de leadership à apprendre des animaux
https://www.exoplatform.com/blog/fr/2020/02/14/6-lecons-de-leadership-a-apprendre-des-animaux-exo-platform/  

HBR France Comment s’inspirer du règne animal pour développer votre leadership  https://www.hbrfrance.fr/chroniques-experts/2019/04/25282-comment-sinspirer-du-regne-animal-pour-developper-votre-leadership/ 

Centrekami – Animaux et leadership féminin https://centrekami.com/2018/10/animaux-leadership-feminin/ 

Thot cursus - Et si on observait le vivant pour améliorer la pédagogie
https://cursus.edu/22068/et-si-on-observait-le-vivant-pour-ameliorer-la-pedagogie 

Les cahiers de l’innovation. Une forêt d’idées le biomimétisme pour l’intelligence collective https://www.lescahiersdelinnovation.com/une-foret-d-idees-le-biomimetisme-pour-l-intelligence-collective-article-complet

Ceebios https://ceebios.com/ 

Thot cursus - Biomimétisme et apprentissage https://cursus.edu/22721/biomimetisme-et-apprentissage 

Ekilium – Management agile et biomimétisme
https://www.ekilium.fr/blog-coaching/entreprises-liberees-et-agilite-organisations/management-agile-et-biomimetisme/ 

Bœuf, G. (2014). Biomimétisme et bio-inspiration. Vraiment durable, 5(6), 43-55. https://doi.org/10.3917/vdur.005.0043  Janine M. Benyus, Biomimicry : innovation inspired by nature

Le programme MAVA leader pour la nature. 
https://commonpurpose.org/leadership-programmes/le-programme-mava-leaders-pour-la-nature/  

ISO 18458  https://www.iso.org/fr/standard/62500.html  

Le monde - Les vielles éléphantes sont les dépositaires incontestées de la mémoire sociale du troupeau https://www.lemonde.fr/archives/article/2001/04/21/les-vieilles-elephantes-sont-les-depositaires-incontestes-de-la-memoire-sociale-du-troupeau_4173881_1819218.html  

My science - Les singes aussi copient leurs leaders https://www.myscience.ch/fr/news/2020/les_singes_aussi_copient_leurs_leaders-2020-unil  

Le blog d’ici - Dès les premiers frimas les oies sauvages fuient l’hiver baltique
https://www.leblogdici.fr/des-les-premiers-frimas-les-oies-sauvages-fuient-lhiver-baltique/  


Mots-clés: Leadership Leader nature

Voir plus d'articles de cet auteur

Pour vous abonner au fil RSS de Thot Cursus, indiquez votre courriel ci-dessous :

Service par FeedBurner


            

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !