Articles

Publié le 06 octobre 2021 Mis à jour le 06 octobre 2021

À la recherche de la langue la plus riche du monde

Qui a le plus de vocabulaire ?

Avez-vous du vocabulaire ? Votre lexique est-il un « riche pâturage de mots », comme se plaisait à dire Homère, le grand poète grec né en 750 av. J.-C., ou, à l’instar de l’écrivain français Paul Léautaud (1872-1956), pensez-vous que « La littérature n'a rien à voir avec la richesse du vocabulaire, sinon le plus grand des chefs-d’œuvre serait le dictionnaire » ?

Mais ne vous êtes-vous jamais posé la question de savoir quelle était la langue la plus riche parmi les quelque 7.000 parlées actuellement dans le monde ? À la recherche de la langue la plus riche, celle qui a le vocabulaire le plus étendu. C’est parti !

Travail difficile

Avant tout, comment déterminer la richesse d’une langue ? Sur quels critères peut-on se baser pour établir que telle ou telle langue est plus riche qu’une autre ? Sur cette question épineuse, les linguistes s’arrachent les cheveux, car c’est un sujet qui prête à controverse.

Tout simplement, on pourrait se fier au dictionnaire et comparer le nombre d’entrées, c’est-à-dire de mots qui y sont inscrits. En ce sens, et en se basant sur ce critère, la langue de Shakespeare apparait en première place, avec plus de 200.000 mots dans la célèbre référence de l’Oxford English Dictionnary.

Toutefois, il est à noter que près de 50.000 de ces mêmes mots sont désuets et complètement inusités de nos jours.

En ce sens, devrait-on revoir nos chiffres et descendre à 150.000 mots anglais ? Quoi qu’il en soit, même avec ce chiffre revu à la baisse, l’anglais se taille encore une belle part devant le français, avec « seulement » 132.000 actifs dans le Littré.

Aussi étonnant que cela puisse paraitre, le Larousse, qui est pourtant un des «chouchous» des francophones en matière de dictionnaires, ne reporte, quant à lui que 59.000 mots. Cet écart, presque le tiers en comparaison de son comparse, s’explique par un simple choix arbitraire plutôt qu’un choix d’usage courant. D’autre part, il paraitrait que le plus gros dictionnaire du monde soit celui de la langue coréenne, qui compterait un peu plus d’un million de mots ! Imaginez le poids du pavé à transporter…

Ceci explique cela

Pour le coréen, l’explication serait assez simple : les deux Corée (Nord et Sud) parlent certes la même langue, mais avec des nuances plus ou moins prononcées et donc, cela a un fort effet sur le lexique, qui se multiplie ainsi.

Pour l’anglais, la richesse lexicale se cherche aussi dans l’Histoire. Tout à tour envahie par les Romains, les Vikings, les Normands, les Saxons, sans oublier les diverses alliances avec la France ou d’autres pays, le vocabulaire anglais s’est enrichi de nombre de mots d’origine étrangère. De plus, le fait que l’anglais demeure aussi en position de supériorité par rapport aux autres langues, en particulier dans le domaine technologique, lui permet de continuer son expansion à l’échelle internationale, asseyant encore sa suprématie linguistique et élargissant encore son vocabulaire.

Cependant, considérer le dictionnaire comme le vecteur de la richesse lexicale d’une langue n’est pas une panacée. En effet, qu’en est-il des langues exclusivement orales ou des langues mortes ? Celles-ci se voient automatiquement hors-jeu ! Les langues vivantes elles, continuent à évoluer, leur lexique est donc en perpétuelle évolution. Pour preuve, chaque année de nouveaux mots font leur apparition dans les dictionnaires !

Ceci étant, les linguistes se sont mis d’accord : puisque le dictionnaire n’est pas représentatif à 100% de la richesse d’une langue, il faut se baser sur un autre critère. À défaut de compter les mots, il faut plutôt se pencher sur la capacité à pouvoir, par le biais de son vocabulaire et ses expressions idiomatiques, décrire exactement les expériences réelles et du monde utopique.

De plus, il faut aussi se pencher sur l’idée du mot lui-même. En effet, si l’on prend en compte les langues agglutinantes, comme l’allemand ou le turc, ce que nous dirions en plusieurs mots, eux le diront en un seul.

Je pense toujours à mon exemple préféré dans la langue de Goethe : «Naturwissenschaft», qui veut dire «biologie» en français, mais qui, en allemand, traduit «nature» et «connaissance» ! Les voilà donc grugés d’un mot entier quand nous, nous en écririons deux ! Et hop, une entrée de moins au dictionnaire…

Et les idéogrammes alors, me direz-vous ? Oui ! Même problème. Là aussi, que ce soit en chinois, japonais ou d’autres langues qui se basent sur ces logogrammes, ce n’est pas tant le concept de « mot » qui importe plutôt que celui de combinaison qui donnera du sens. Un exemple ?  中國 (Zongguo) en chinois veut dire « Chine ». Mais en disséquant chaque sinogramme, on le traduit par « Empire du Milieu » !

S'enrichir mutuellement

Finalement, plutôt que de s’attarder à chercher quelle langue est la plus riche, on devrait plutôt se pencher sur la richesse qu’acquièrent les langues en se mélangeant, en se réinventant, et en s’enrichissant mutuellement.

Après tout, comme le disait le Petit Prince d’Antoine de St-Exupéry, «On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux» … Ne cherchons pas la langue la plus riche, mais celle qui nous permet de nous exprimer et de nous comprendre. 


Sources et illustrations

Quelle langue contient le plus de mots ? Babbel, Éva du Monteil, 2017, https://fr.babbel.com/fr/magazine/quelle-langue-contient-le-plus-de-mots 

Dictionnaire, Pixabay, https://pixabay.com/images/id-390055/

Oxford Englsih Dictionnary, Pixabay, https://pixabay.com/images/id-2771936/ 

Bibliothèque, Pixabay, https://pixabay.com/images/id-614711/


Mots-clés: langues vocabulaire lexique dictionnaire

Voir plus d'articles de cet auteur

Dossiers

  • Puissance du vocabulaire


Pour vous abonner au fil RSS de Thot Cursus, indiquez votre courriel ci-dessous :

Service par FeedBurner


            

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !