Actualités

Publié le 12 novembre 2020 Mis à jour le 26 novembre 2020

La micro-certification révolutionne les critères traditionnels du marché du travail

Tous les avantages des micro-credentials pour les étudiants, les travailleurs, les universités et les recruteurs

BCdiploma : La nouvelle donne | Micro-certification & marché du travail

La micro-certification émerge dans le monde de la formation comme une alternative au sacro-saint “diplôme”. Le nombre de micro-certifications augmente fortement pour répondre aux nouveaux critères du marché du travail et au besoin des candidats de se différencier. Conjointement, la valeur des diplômes universitaires est questionnée et les universités commencent à incorporer des micro-certifications à leur programme, pour rester attractives face à des parcours éducatifs plus atypiques. De plus, les besoins des recruteurs et des étudiants ont changé ! Les start-ups blockchain, telles BCdiploma, révolutionnent l’émission de ces attestations numériques, appelées micro-crédits, badges, Open Badges ou micro-certifications.

La micro-certification représente un réel potentiel pour les étudiants, les travailleurs actifs, les universités et les recruteurs.


Les besoins des étudiants et des recruteurs ont changé. Le marché du travail a changé.

Le marché du travail est devenu extrêmement compétitif. Que ce soit pour un stage ou un poste à plein temps, la compétition est désormais mondiale. À titre d’exemple, les chances de trouver un stage chez Goldman Sachs (4,00%) sont inférieures à celles d’entrer à Harvard (6,00%) (Harvard Crimson, 2020). Par conséquent, les étudiants, ainsi que les travailleurs actifs, cherchent à se différencier pour augmenter leur employabilité.

D’autre part, les recruteurs doivent atténuer la « sélection adverse » et trouver l’employé le plus qualifié. Par exemple, les banques d’investissement les plus réputées développent souvent des dossiers de candidature complexes incluant des tests psychométriques pour évaluer les candidats au-delà de leur formation universitaire.

D’un autre côté, la stratégie de recrutement de start-ups à succès est plus axée sur les compétences pratiques — telles que UX / UI, développement Full-stack, SEO, etc. — que sur les connaissances académiques. Et celles-ci sont mieux démontrées par une micro-certification que par un diplôme académique.

Par conséquent, on constate une baisse du nombre d’employés à temps plein alors que le nombre de contrats free-lance explose.


La micro-accréditation vise à augmenter l’employabilité

Tout d’abord, qu’est-ce qu’une micro-certification ? Une fois que vous avez démontré la maîtrise d’une compétence spécifique, vous pouvez, souvent à l’issue d’une formation courte et professionnalisante, obtenir votre micro-certification. Elle est en général fournie sous forme de « badge ». Ensuite, vous pouvez l’ajouter à votre CV, votre profil LinkedIn ou le partager avec votre réseau à l’aide d’un simple lien URL.

Pour faire face à la concurrence accrue sur le marché du travail, la micro-certification est une solution de premier ordre. Tout au long de sa vie professionnelle, un travailleur enrichit un portefeuille de « badges » pour mieux mettre en lumière ses compétences, capacités et intérêts.

Les micro-certifications ne sont pas seulement une alternative de qualité à des parcours académiques traditionnels, mais également un outil pour améliorer l’expérience de l’apprentissage continu.


Les universités doivent s’adapter pour rester attractives

Pour rester attractives par rapport à des parcours éducatifs plus atypiques axés sur les compétences pratiques, les universités envisagent d’intégrer des micro-certifications à leur programme. Cependant, encore aujourd’hui, les micro-diplômes universitaires, tels que les formations bootcamp, les MOOC ou les certificats à plein temps sont souvent coûteux, non exclusifs et axés sur des compétences théoriques.

Pourtant, quelques établissements prestigieux, comme emlyon business school, proposent des micro-certificats spécialisés en ligne tant à leurs étudiants qu’à des professionnels. La tendance s’accélère dans les universités, qui proposent de plus en plus des micro-certificats en ligne. La formation universitaire se voit être transformée pour correspondre aux nouvelles attentes des recruteurs.


L’exemple d’eCampus Ontario

Au Canada, eCampusOntario, un organisme sans but lucratif financé par le gouvernement, travaille actuellement avec des universités et des collèges pour développer les micro-certifications en collaboration avec des partenaires de l’industrie. 

Un système de reconnaissance souple et fiable est essentiel pour les professionnels et les employeurs, qui s’orientent de plus en plus vers un recrutement basé sur les compétences ou les aptitudes. Les micro-certificats diffèrent des diplômes traditionnels, tels que les grades et les diplômes, et apportent une valeur et une pertinence particulières dans le monde du travail.

Comment la blockchain révolutionne l’émission des attestations digitales

À mesure que la formation universitaire évolue, le format des diplômes change. La digitalisation des diplômes et certificats est une alternative de plus en plus plébiscitée. Chacun connaît la problématique des faux diplômes, ou encore les processus chronophages de délivrance des diplômes papiers, des transcripts, ou des multiples duplicata dont un diplômé a besoin dans ses premières années d’activité.

La blockchain permet de proposer une alternative fiable, pérenne et efficiente à chacun de ces problèmes. Par exemple, BCdiploma est une start-up innovante qui utilise des blockchains publiques pour dématérialiser, stocker et sécuriser n’importe quel type de diplômes ou d’attestations.


En savoir plus sur la micro-certification et la blockchain 

Blockchain & Formation : comprendre la micro-certification


A propos de BCdiploma

Déployé dans plus de 100 établissements dans une quinzaine de pays, BCdiploma offre un service clé en main pour créer et partager des attestations blockchain, pour tous les documents académiques : diplômes, transcripts, compétences acquises, etc. BCdiploma est le premier acteur à proposer des Open Badges certifiés, 100% blockchain, pour les micro-certifications et les parcours modularisés.

Avec BCdiploma, vous devenez un leader de la student experience et vous gagnez un temps précieux en dématérialisant vos process.

Site web : https://www.bcdiploma.com


Visiter bcdiploma.com


Mots-clés: Blockchain Open Badges Digital credentials Micro-certification

Voir plus de nouvelles de cette institution
BCdiploma

104 avenue Albert 1er
92500 Rueil Malmaison
France

Contacter

Voir le profil

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !