Annonces

La pédagothèque adaptée au cursus (PAC): un accès personnalisé aux ressources pédagogiques

Unisciel innove en proposant une sélection personnalisée de ressources pédagogiques pour chaque UE de chaque université

le 09 novembre 2012

Unisciel - Université des sciences en ligne

Contexte du projet

Lors de la création des Universités numériques thématiques (UNT), l’avis était que des contenus d’excellente qualité mis sur le web suffiraient à leur usage massif par les enseignants et donc par les étudiants. Avec quelques années de recul, le paradigme a changé et il est clair que la valeur intrinsèque des ressources pédagogiques ne suffit pas.  

Partant de l’analyse des obstacles, l’hypothèse faite est que plus les ressources seront proches des formations plus l’étudiant sera amené à les utiliser. Le principe de ce projet est de répondre à cette hypothèse. En premier lieu en supprimant la complexité de la recherche en faisant des liens avec le cursus de formation de l’étudiant. En deuxième lieu en faisant un travail de communication sur ce que peuvent apporter les ressources de l’UNT, on aide l’enseignant à mieux se les approprier et à essayer de voir comment elles peuvent s’accorder avec ses unités d’enseignement. Par cette initiative, il s’agit de donner du sens aux ressources en leur donnant un contexte d’utilisation. En troisième lieu, en organisant la prescription par l’enseignant ou l’établissement on répond ainsi aux habitudes d’apprentissage des étudiants.  


Une Expérimentation sur un projet de pédagothèque

Unisciel a mis en place une expérimentation avec quelques établissements volontaires : il s’agissait de mettre en correspondance les programmes des unités d’enseignement de licence 1 (L1)  avec des documents pédagogiques numériques d’Unisciel. Les établissements volontaires pour cette expérimentation sont les suivants : l’UTC, les universités de Bordeaux1 et d’Angers. Les approches ont été très diverses selon les établissements. Les trois établissements ont proposés des stratégies de déploiement très différentes. Cependant les difficultés sont ressemblantes : le cadre organisationnel est complexe et l’environnement est peu favorable : surcharge de travail des enseignants ou encore réticence disciplinaire.

On peut voir 3 niveaux d’intégration de ce projet :

  • Niveau 1 : médiathèque de ressources pédagogiques pour les L1 et L2.
  • Niveau 2 : lien entre ressources et unités d’enseignement ce qui implique une participation de l’enseignant.
  • Niveau 3 : proposition de parcours de formation personnalisé par l’intégration de documents complémentaires qui peuvent apporter une aide adaptée aux difficultés rencontrées par l’étudiant lors de l’enseignement. L’enseignant devient prescripteur d’activités pédagogiques pour remédier à une difficulté.

 

A titre d’exemple voici les retours d’expérimentation des établissements testeurs:

UTC 

Création d’une maquette médiathèque de ressources pédagogiques en accord avec les responsables pédagogiques du tronc commun (3 entrées : thématiques, activités et types de documents). L’entrée par thématiques a été choisie pour ne pas faire de liens directs avec les UV pour le moment. Ce travail correspond au niveau 1 exposé ci-dessus. Ce travail est accessible à cette adresse : http://cap.utc.fr/pedagotheque

L’accès aux ressources par les unités d’enseignement est envisagé dans un second temps dans une approche plus globale s’inscrivant plus fortement dans la stratégie de l’établissement et de renouvellement de l’innovation pédagogique dans l’établissement.

Université de Bordeaux 1

Le choix a été fait de laisser libre chaque enseignant d’adhérer à cette démarche. La stratégie de déploiement à Bordeaux ne comprend pas le niveau 1 tel qu’il a été pensé à l’UTC, car c’est une approche directe au niveau de l’enseignant. L’approche est directement de niveau 2 et 3 mais elle pose un problème d’élargissement dans les différentes disciplines dépendant des enseignants et des équipes pédagogiques.  

Université d’Angers

Le projet n’a pas suscité initialement un enthousiasme fort de la faculté des sciences. Néanmoins celle-ci, consciente des enjeux a organisé des réunions par discipline pour favoriser la mobilisation. Malgré ce début un peu difficile, la suite du projet prend bien meilleure tournure. La présentation du projet au département de physique a reçu un accueil favorable des personnes présentes même si elles étaient peu nombreuses ; l’idée de médiathèque de ressources pédagogiques (niveau1 comme à l’UTC) convient aux enseignants. Ce qui confirme que ce niveau peut être qualitatif pour les enseignants tout en étant moins impliquant pour eux. Ils ont même demandé que cette banque de ressources soit élargie aux années L2 et L3. Le projet a donc fait ces premiers pas et a abouti à une réalisation visible en suivant ce lien: http://peps.univ-angers.fr/moodle/file.php/1/pedagotheque_sciences/co/enseignements.html


Un déploiement du projet sur 6 autres universités

L’enjeu pour Unisciel est de permettre aux établissements d’optimiser les chances de réussite en licence des étudiants, afin de favoriser leur accès au diplôme, ceci en mettant à leur disposition des ressources correspondant à leur cursus sur le double critère d’apport de connaissances et de la culture pédagogique de l’établissement, de la discipline et de l’enseignant. 6 universités ont répondu favorablement à ce déploiement: Aix-Marseille, Le Mans, Lille1, Montpellier2, Paris5 Descartes et Haute Alsace, en plus des 3 ayant participé à l’expérimentation l’année passée : Angers, Bordeaux1, UTC.

Le premier travail a consisté à établir une cartographie des enseignements de sciences, semestre par semestre. Cette première étape présuppose que les établissements aient mis en œuvre un dispositif de descriptif des unités d’enseignement (UE) qui soit suffisant pour être opératoire. En effet, l’offre de formation est présentée de manière hétérogène. Il y a plusieurs possibilités pour résoudre cette difficulté, la première est de mener un travail avec l’établissement, les composantes ou directement avec les enseignants.

Lors de l’étape suivante, nous utilisons la méthodologie suivante. Le premier travail est d’évaluer le dispositif de description des UE, s’il est suffisant, la documentaliste analyse et extrait des mots clés pour chacune. Il est possible de faire des regroupements entre les UE de plusieurs établissements participants. Ensuite il s’agit de rechercher les ressources pertinentes suivant les thématiques et surtout le niveau. Ce test de cohérence s’effectue grâce aux informations pédagogiques présentes sur la fiche LOM et à une consultation de la ressource.

Validation des enseignants et mise en œuvre par les établissements

Suite à ce travail, la documentaliste transmet ces liens aux référents de l’établissement avec une sélection pour chaque UE de cours, exercices ou compléments. Ensuite, une phase de rétroaction est indispensable, il s’agit de repérer des écarts entre les ressources proposées et le contenu de l’enseignement, ce travail ne peut être fait que par un référent enseignant. Cette étape permet une démarche qualitative par une mise en adéquation des liens et une cohérence avec les objectifs de l’établissement.

La mise en œuvre sera laissée à la libre appréciation des établissements partenaires, les liens pourront être implémentés en fonction des usages et des souhaits des équipes enseignantes. Certains ont décidé de créer un espace dédié, d’autres veulent le mettre en place dans leur plate-forme pédagogique. Afin de permettre l’acculturation sur le positionnement du document pédagogique et de l’enseignement, le document ne doit pas être associé à l’enseignant.

Un parcours « type »

En fonction des 3 scénarios précédemment évoqués. Le premier niveau est une approche de « bibliothèque numérique », sans beaucoup d’adhésion des enseignants. Une seconde qui est une validation de la pertinence par les enseignants qui permet pleinement une phase de rétroaction sur la qualification de la ressource. Le troisième niveau qui est l’intégration de la ressource comme élément pédagogique dans le cursus enseigné, amènera sans doute une demande de découpage de la ressource pour n’en prendre qu’un petit élément. Unisciel a pour objectif de couvrir la première et la deuxième année de Licence.

Néanmoins tous les établissements ne répondant pas forcément à la démarche, il est donc important pour les étudiants de ces établissements qui veulent bénéficier des ressources d’appui de pouvoir retrouver sur une structure type de cursus les documents les plus appropriés pour eux. Unisciel a donc fait une analyse fine des UE des partenaires afin d’offrir un cursus type par discipline auquel pourront se référer les étudiants isolés. Ce travail aura une efficacité moindre mais permettra de répondre à une préoccupation des étudiants en faisant un cursus type qui offrira un accès aux ressources plus structurant et plus structuré proche de l’utilisation du guide d’étude de l’Université en ligne. Ce travail est accessible sur: http://pac.unisciel.fr/

Le premier rôle des UNT de créer des ressources et de mettre les universités françaises à niveau en terme de production de ressources pédagogiques numériques a été rempli. La nouvelle mission donnée aux UNT qu’est le développement des usages du numérique, passe par une capacité à identifier, fédérer, mutualiser et diffuser les bonnes pratiques permettant le développement de ces usages. La PAC est l’illustration d’une de ces bonnes pratiques qui permet d’offrir aux étudiants des ressources labellisées adaptées à leur désir de réussite de leur cursus et au contexte de l’établissement. Cette action est rendue possible par la mutualisation des UNT ; leur rôle étant dans ce cadre d’anticiper sur les réponses et d’accélérer les prises de conscience des établissements sur ce que le numérique pourrait apporter.

La PAC n’a rien d’innovant en soi, si ce n’est qu’elle répond pragmatiquement à une nécessité réelle des étudiants et des établissements tout en apportant l’économie du dispositif. Elle ne fait que fédérer des actions entreprises par des enseignants ou des composantes et ceci par la capacité qu’offrent les UNT à repérer, structurer, amplifier, diffuser des initiatives intéressantes.

 

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné