Annonces

La virus de la roséole est un virus de Troie

Un chercheur de l’Université Laval a découvert que le virus causant la roséole était capable de véritables tactiques de guerre pour échapper au système immunitaire humain.

le 16 mars 2013 | Dernière mise à jour de l'article le 17 mars 2013

Université Laval

Bureau du recrutement étudiant


Pavillon Alphonse-Desjardins, local 3577
2325, rue de l’Université
Université Laval
Québec (Québec) G1V 0A6
Canada


418 656-2764
1 877 606-5566

Un chercheur de l’Université Laval a découvert que le virus causant la roséole était capable de véritables tactiques de guerre pour échapper au système immunitaire humain. Véritable virus de Troie, il peut rester caché dans l’ADN de son hôte.

Le virus de la roséole a plus d'un tour dans son sac pour échapper au système immunitaire de ses hôtes. Il peut se faire discret en entrant en latence, sous forme d'ADN flottant librement dans le noyau, et se réactiver périodiquement. Il peut aussi planquer son ADN dans le matériel génétique de son hôte qui le transmettra à ses enfants comme s'il s'agissait d'un simple gène.

C'est le lot d'une personne sur 100 sur la planète; toutes les cellules de leur corps contiennent le génome du virus parce que celui-ci était présent dans la première cellule dont elles sont issues.

«De nombreux chercheurs, moi le premier, croyaient que lorsque le virus était intégré aux chromosomes, il était mort, il ne pouvait se réactiver et causer une nouvelle infection», souligne Louis Flamand, professeur à la Faculté de médecine. L'article qu'il vient de publier dans le Journal of Infectious Diseases apporte de l'eau au moulin de ceux qui pensent le contraire.

Pour en savoir plus


Crédit Photo: Laboratory of Tumor Cell Biology

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné