Annonces

Les produits laitiers accusés à tort ?

Contrairement à ce que prônent certaines études, les produits laitiers ne favoriseraient pas la réponse inflammatoire de l’organisme.

le 09 juin 2013 | Dernière mise à jour de l'article le 11 juin 2013

Université Laval

Bureau du recrutement étudiant


Pavillon Alphonse-Desjardins, local 3577
2325, rue de l’Université
Université Laval
Québec (Québec) G1V 0A6
Canada


418 656-2764
1 877 606-5566

Contrairement à ce que prônent certaines études, les produits laitiers ne favoriseraient pas la réponse inflammatoire de l’organisme. C'est la conclusion à laquelle arrivent des chercheurs de l'Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels (INAF)de l’Université Laval, après avoir passé en revue les études sérieuses documentant la question.

N'en déplaise aux gourous de l'alimentation holistique, hypotoxique ou paléolithique, les produits laitiers ne provoqueraient pas de réponses inflammatoires dans le corps humain lorsqu'on les consomme en quantités modérées. C'est la conclusion à laquelle arrivent des chercheurs de l'Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels (INAF) après avoir passé en revue les études sérieuses documentant la question.Les diètes qui prétendent soulager l'inflammation et la douleur ont la cote par les temps qui courent. Et pour cause puisque de plus en plus de problèmes de santé sont liés à une réponse inflammatoire de l'organisme. Parmi ceux-ci se trouvent l'athérosclérose, le syndrome métabolique, le diabète, les maladies cardiovasculaires et les problèmes articulaires. Plusieurs diètes anti-inflammatoires, notamment celles préconisées par les médecins Andrew Weil aux États-Unis et feu Jean Seignalet en France, placent les produits laitiers parmi les aliments à proscrire. À tort ou à raison?

Pour tirer la question au clair, Marie-Ève Labonté, Patrick Couture, Caroline Richard, Sophie Desroches et Benoît Lamarche ont passé en revue huit études permettant d'évaluer l'effet de la consommation de produits laitiers sur les principaux biomarqueurs d'inflammation généralisée que l’on trouve dans le sang. Résultats ? Quatre études n'ont montré aucun effet sur les marqueurs d'inflammation, une autre a livré des résultats opposés selon les marqueurs considérés et les trois dernières leur attribuent un effet anti-inflammatoire, rapportent les chercheurs dans l'American Journal of Clinical Nutrition. «Nos analyses n'appuient pas l'hypothèse voulant que les produits laitiers favorisent l'inflammation», résume Benoît Lamarche.

 

Lire la suite

 

Crédit photo : aquariagirl1970 / Shutterstock.com

 

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné