Annonces

La relation employeur-employé

Une professeure de l'UQAM s'est penchée sur ses relations et donne des indices pour les améliorer.

le 24 mars 2014

UQAM - Université du Québec à Montréal

405, rue Sainte-Catherine Est
Case postale 8888, succ. Centre-ville
Montréal (Québec)
Canada
H2L 2C4

Tél.: 514 987 3000

«Alors qu'environ 90 % des gestionnaires croient que la cause première de départ tient au salaire, environ 90 % des employés invoquent une autre raison», écrit la professeure Lucie Morin en introduction à l'ouvrage Fidéliser ses employés, paru au début de l'année chez Isabelle Quentin éditeur.

Ancienne gestionnaire et professeure au Département d'organisation et ressources humaines de l'ESG depuis 2002, Lucie Morin enseigne au MBA pour cadres depuis une dizaine d'années. Elle y côtoie des gestionnaires en exercice avides de connaître les meilleures pratiques de gestion. «Je me fais un devoir de leur expliquer non seulement les meilleures pratiques, mais aussi les recherches scientifiques qui les supportent», explique-t-elle. 

Son ouvrage d'une centaine de pages est le reflet de cette volonté. «C'est une synthèse des 50 dernières années en recherche, articulée autour de trois concepts-clés: la perception de justice, la perception d'auto-efficacité et la perception de compatibilité, précise-t-elle. C'est un livre sur la relation employeur-employé, écrit pour les gestionnaires afin de leur parler des besoins de leurs employés.»

 

Lire la suite

Crédit photo : Adam Gregor / Shutterstock.com

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur