Annonces

Attention au plomb !

Des chercheurs de l'Université Laval ont mené une étude sur la présence de plomb dans les habitats québécois.

le 12 mai 2014

Université Laval

Bureau du recrutement étudiant


Pavillon Alphonse-Desjardins, local 3577
2325, rue de l’Université
Université Laval
Québec (Québec) G1V 0A6
Canada


418 656-2764
1 877 606-5566

Les parents soucieux de la santé de leurs jeunes enfants auraient tout intérêt à bien faire le ménage de leur résidence. Selon une étude dirigée par des chercheurs de la Faculté de médecine, la poussière des maisons et la peinture effritée constituent, tout comme la tuyauterie ancienne, des sources non négligeables d'exposition domestique au plomb. 

Patrick Levallois, professeur à la Faculté de médecine et chercheur à l'Institut national de santé publique de Québec (INSPQ), et ses collaborateurs ont évalué l'influence du plomb contenu dans l'eau du robinet, la peinture et la poussière sur la concentration sanguine de ce métal (plombémie) chez des enfants de 1 à 5 ans. Les 306 familles qui ont participé à l'étude habitaient des logements construits à une époque où la peinture et les conduites d'eau contenaient du plomb. 

Lire la suite

Crédit photo : Ningnung / Shutterstock.com

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné