Annonces

Pétrole ou béluga ? Le cœur du Québec balance...

Un professeur de l'Université Laval livre son analyse du débat

le 04 juin 2014

Université Laval

Bureau du recrutement étudiant


Pavillon Alphonse-Desjardins, local 3577
2325, rue de l’Université
Université Laval
Québec (Québec) G1V 0A6
Canada


418 656-2764
1 877 606-5566

Depuis quelques semaines, le dossier du pipeline Énergie Est fait des vagues au Québec. TransCanada, le constructeur de pipelines, a la ville de Cacouna dans sa mire depuis l’automne dernier. Cette compagnie veut y installer un terminal pour exporter l’or noir albertain par bateau-citerne. Encore le pétrole, donc. Les joueurs habituels n’ont pas tardé à prendre position, et nous voilà avec un autre conflit opposant économie et environnement.

André Desrochers est professeur au Département des sciences du bois et de la forêt. Diplômé en biologie de l’Université Laval, il a également un doctorat en zoologie de l’Université de Cambridge (Royaume-Uni). Depuis son arrivée à l’Université Laval en 1994, il s’intéresse à l’écologie de la faune dans les paysages forestiers. Ses recherches sont axées principalement sur l’exploitation des forêts et ses répercussions sur les oiseaux et les mammifères qui les habitent. Il travaille aussi sur la modélisation statistique, aspect incontournable du traitement de données complexes.

 

 

Lire la chronique



Crédit photo : Amy Johansson / Shutterstock.com

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné