Annonces

Chronique : "L’appartenance aux classes moyennes s’accentue"

Le directeur du Département de sociologie de l'Université Laval présente une chronique que l'état des classes moyennes.

le 20 août 2014 | Dernière mise à jour de l'article le 10 septembre 2014

Université Laval

Bureau du recrutement étudiant


Pavillon Alphonse-Desjardins, local 3577
2325, rue de l’Université
Université Laval
Québec (Québec) G1V 0A6
Canada


418 656-2764
1 877 606-5566

De plus en plus d’individus affirment appartenir aux classes moyennes de la société québécoise lorsqu’on leur demande de se situer dans l’échelle sociale.

Les classes moyennes ne sont pas en déclin, du moins si on se fie aux représentations sociales des individus. Certes, plusieurs nuages planent au-dessus de ces classes – comme Simon Langlois, directeur du Département de sociologie à l'Université Laval, l’a montré dans un billet précédent– mais celles-ci demeurent une référence centrale dans l’imaginaire social, notamment lorsqu’on demande aux gens de définir la place qu’ils occupent dans la société.

 

Lire la chronique que Simon Langlois


Crédit photo : sevenke / Shutterstock.com

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné