Annonces

Un LMS permet-il de créer un bon MOOC ?

Une question qui vaut la peine d'être posée...

le 03 août 2016 | Dernière mise à jour de l'article le 23 août 2016

BeezNest

Bruxelles
Belgique

Représentant : [email protected]
Skype : rudy.willems18
Gsm : +32(0)489.631.160

 

Cette question, a priori simple pour les professionnels évoluant dans le milieu de la formation à distance, demande une réflexion et un complément d'information pour ceux et celles qui ne sont pas encore totalement familiarisés avec le fascinant monde de la formation à distance.

Petit rappel :

Un MOOC est un cours en ligne ouvert et massif (Massive Open Online Course) qui à l'origine se devait d'être gratuit et ouvert au plus grand nombre. L'inscription à un  MOOC est gratuite mais il peut arriver qu'une institution proposant un MOOC fasse payer l’accès à l’examen ou la délivrance du diplôme/certificat.

Les MOOCs sont très vite devenus populaires et valorisés par de grandes écoles et universités. Et pour cause: il permet d'atteindre, le temps d'un cours, la quantité d'étudiants qu'on atteindrait normalement en 10 ou 20 ans! Du coup, il est maintenant possible de s'inscrire à une pléiade de formations, certifiantes ou non, sans bouger de chez soi! L'enseignement ne connaît plus de frontières...

Le MOOC ressemble donc très fort au e-learning traditionnel, rien de nouveau sous le soleil! Des problèmes communs surgissent, comme le taux de réussite en baisse, dû au décrochage fréquent des apprenants avant la fin du cursus complet. Un MOOC se doit donc "d'accrocher" ses apprenants en proposant différents outils participatifs pour dynamiser l'apprentissage du contenu pédagogique.

C'est ici que le LMS rencontre le MOOC et, dans une certaine mesure, le dépasse...

Quiz, forum, exercices de groupe, le MOOC adopte la pratique des méthodes participatives d'apprentissage avant, pendant et après la formation tout comme une formation à distance traditionnelle pourrait le faire et, jusque là, presque rien ne différencie un MOOC d'un cours en ligne produit et diffusé grâce à un LMS! Sauf si l'on revient au M de MOOC qui induit ce côté "Massif" et dans une certaine mesure "automatisé", et qui souvent nous fait perdre cette "proximité" rassurante pour l'apprenant et son enseignant au cours de la formation. Beaucoup de MOOCs sont hébergés sur des plates-formes dédiées à la production de MOOCs et à leur diffusion en ligne, qui appartiennent à des sociétés ou fondations et sont réservées aux universités les plus connues. Certaines sessions pouvant accueillir plus de 100 000 apprenants! Difficile, dans ces conditions, d'établir un lien privilégié avec ses étudiants et encore moins d'assurer un suivi "synchrone" de qualité avec ceux-ci. Être présent, enseignant et apprenants, au même moment, sur le réseau, pour échanger sur les problématiques soulevées par l'apprentissage devient difficile à organiser. Mais ceci ne répond pas à la question de départ :

Un LMS permet-il de créer un bon MOOC ?

Pour lire la suite de notre article, veuillez suivre ce lien !

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur