Annonces

Formation anglais CPF (ex DIF) : mode d’emploi

le 04 juillet 2018

7Speaking

27 rue Taitbout
75009 Paris
France

A la recherche d’une formation d’anglais éligible CPF ? Vous trouverez ici une présentation détaillée du dispositif ainsi qu’un mode d’emploi pour que votre formation soit prise en charge par votre entreprise.

 

Formation anglais CPF : Nouveaux droits pour les salariés

L’organisation de la formation professionnelle répond aux enjeux économiques actuels et à l’évolution des métiers et des compétences. L’objectif est de développer l’envie de se former des salariés et de fournir aux entreprises un outil au service de leur performance. Pour cela, la réforme de la formation professionnelle (loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle) dégage de nouvelles opportunités pour les salariés, notamment l’accès à la formation à tout moment dans sa carrière via la création d’un compte personnel de formation, le CPF.

Formation anglais CPF (ex DIF)

Le salarié bénéficie d’un Compte Personnel de Formation indépendamment des objectifs de l’entreprise :

  • 24 heures de formation acquise pendant les 5 premières années, puis 12h tous les 3 ans.
  • Le compte est plafonné à 150 heures.
  • Le droit individuel à la formation (DIF) est supprimé. Les heures de formation acquises au titre du DIF sont reversées sur le compte personnel de formation et utilisables avant le 31 décembre 2020.
  • L’employeur est tenu d’effectuer un Entretien Professionnel tous les 2 ans et est tenu d’organiser une formation au moins tous les 6 ans. Le salarié bénéficie également du support d’organismes indépendants (Pole Emploi, APEC, Cap Emploi etc…) pour recevoir des conseils en évolution professionnelle.
  • Une formation CPF peut être organisée pendant ou hors temps de travail.

 

Choisir sa formation d’anglais éligible CPF

La réforme a également permis de réguler les abus de financement de certaines formations professionnelles, par les OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé).

Pour être éligible et finançable auprès d’un OPCA, une formation CPF doit être certifiante et/ou qualifiante.

  • Elle doit permettre d’exercer un métier dans une branche professionnelle et délivrer un certificat d’aptitude au sens du RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles).
  • Elle doit permettre de développer un socle de compétences et/ou accompagner une VAE (Validation des Acquis de l'Expérience).

 

Concernant la formation linguistique, les deux certifications pour l’anglais à être enregistrées auprès de l’inventaire du RNCP sont le TOEIC, Test Of English for International Communication (ETS Global) et le BULATS, Business Language Test Service (Cambridge).

Ces deux certifications sont sur les listes nationales interprofessionnelles et sont donc accessibles pour l’ensemble des salariés, sans considération de branches professionnelles :

Voici les codes CPF pour ces deux certifications d’anglais :

  • 131204 pour le TOEIC,
  • 131205 pour le BULATS.

 

Formation anglais CPF : comment s’inscrire ?

 

ETAPES PREALABLES :

 

INFORMATIONS PRÉALABLES – SALARIÉ :

  • Nom et la raison sociale de l’employeur.
  • Numéro du SIRET de la société et Code APE/NAF.
  • La catégorie socio-professionnelle.
  • Le diplôme le plus élevé obtenu.
  • Le nombre éventuel d’heures de DIF et CPF dont le salarié bénéficie.

 

PROCÉDURES :

  • Demander un devis auprès d’un organisme de formation
  • Signer le devis et demander à l’organisme une convention et un programme de formation.
  • Cliquer sur le lien http://www.moncompteformation.gouv.fr et inscrire l’ensemble des informations demandées. Pour rappel, les codes pour les certifications d’anglais :
    • 131204 pour le TOEIC,
    • 131205 pour le BULATS.
  • Transmettre la convention pour accord de prise en charge (2 à 4 semaines).

 

Une fois la formation d’anglais terminée, cette dernière se solde par une certification TOEIC ou BULATS.

Il n’y a aucune obligation de résultats pour obtenir le financement, il suffit au salarié de se présenter à l’examen ; l’organisme est libre ou non de prendre en charge les aspects logistiques du passage de la certification, qui se fait généralement en salle. Si l’organisme n’assure pas l’organisation de la certification, c’est au salarié lui-même de faire les démarches.

 

 


Retrouvez notre dernière brève : Formation anglais traditionnelle vs. formation « one to one » à distance.


 

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur