Annonces

La pratique des orthographes approchées au début du primaire procure des effets durables sur la compétence en écriture.

Écrire plus et plus souvent en découvrant comment est construite la langue

le 20 mai 2019 | Dernière mise à jour de l'article le 21 mai 2019

UQAM - Université du Québec à Montréal

405, rue Sainte-Catherine Est
Case postale 8888, succ. Centre-ville
Montréal (Québec)
Canada
H2L 2C4

Tél.: 514 987 3000

La méthode des «orthographes approchées» invite les élèves à écrire en activant leurs connaissances et leurs stratégies orthographiques et en les amenant à réfléchir et à partager leurs hypothèses d'écriture. Les enfants n'inventent pas une nouvelle forme d'écriture. Ils utilisent le système alphabétique qu'ils connaissent pour écrire des mots en s'approchant de la norme orthographique.»

Ainsi «Les enfants vont au-delà de la peur de se tromper et n'hésitent plus à tenter d'utiliser de nouveaux mots dont ils ne connaissent pas l'orthographe dans leurs productions écrites, en développant en parallèle l'habitude d'aller vérifier ensuite la norme orthographique.» souligne Annie Charron, professeure au Département de didactique de l'UQAM.

Des effets qui persistent

De 2013 à 2017, la chercheuse a suivi une cohorte de 488 élèves de la Commission scolaire des Hautes-Rivières, dans la région de Saint-Jean-sur-Richelieu, de la première à la quatrième année. Avec la collaboration des enseignantes, trois profils étaient à l'étude: un groupe contrôle d'élèves qui n'ont pas fait d'activités d'orthographes approchées durant la première et la deuxième année, un groupe qui en a fait pendant les deux ans, et un groupe qui en a fait soit en première, soit en deuxième.

«Notre étude a démontré que le fait d'être exposé aux orthographes approchées (OA) durant deux ans donne de meilleurs résultats que durant une seule année ou pas du tout et que les bénéfices sont principalement observés durant la troisième et la quatrième année, lorsque les élèves ne font plus d’activités d’OA. Ces résultats portent à croire que les stratégies d'écriture acquises grâce aux OA favorisent les apprentissages subséquents des élèves.»

«Tous ceux et celles qui ont mené des activités d'orthographes approchées ont témoigné que les élèves adorent écrire spontanément, puis partir à la recherche de la norme orthographique.»

 

Pour l'article complet : Encourager les enfants à écrire, par Pierre-Etienne Caza

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné